/world/usa
Navigation

Un congé d’hôpital... avec une balle dans le crâne et des pansements

Coup d'oeil sur cet article

Dans un hôpital de Miami, en Floride, Shakena Jefferson, 42 ans, s’est fait dire qu’elle n'avait été que frôlée par une balle de fusil et qu’elle n’avait qu’une mince égratignure.

Mme Jefferson et deux autres personnes s’en allaient à l’épicerie quand une fusillade a éclaté dans leur quartier.    

On lui a donc mis des pansements et on lui a donné des antibiotiques, selon ce que rapporte ABC.      

Après trois jours de douleurs persistantes, la femme de Jefferson, Janet Medley, a décidé de l’emmener dans un autre hôpital.     

«Elle n'arrêtait pas de dire: “Bébé, j'ai des maux de tête!"» a déclaré cette dernière à 7News.

Or des radiographies ont révélé qu’elle avait toujours une balle de fusil dans le crâne.