/weekend
Navigation

«Révolution a tout changé» –Alexandre Leblanc de Team White

ART-REVOLUTION
Photo courtoisie, OSA Le numéro mémorable de Team White à Révolution en 2018.

Coup d'oeil sur cet article

Une tournée de danse présentée partout au Québec ? Jusqu’à tout récemment, ce rêve du duo Team White leur semblait bien loin de la réalité. Mais ça, c’était avant que le tandem ne gagne la première saison de Révolution

« On voit des spectacles de danse, mais jamais de tournées. De voir que la danse a maintenant sa place sur des grandes scènes avec la tournée Révolution... c’est le début d’une nouvelle ère et c’est très excitant », se réjouit Alexandre Leblanc de Team White, duo qu’il forme avec sa sœur Katerine. 

Et force est de constater que cette « nouvelle ère » enthousiasme tant le public que les artistes : 50 000 billets pour la tournée Révolution avaient déjà trouvé preneur avant la première représentation, plusieurs spectacles affichant complet depuis un bon moment déjà. 

« Ça prouve à quel point il y a de l’intérêt pour la danse au Québec, et pas juste à Montréal. Le milieu est en pleine effervescence », remarque Alexandre Leblanc.  

Alexandre Leblanc
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits
Alexandre Leblanc

Ça, Team White le remarque d’autant plus depuis leur victoire au terme de la première saison de Révolution, en 2018. Car le jeune danseur l’avoue sans détour : l’émission a complètement changé leur vie.

« Je pense que Katerine et moi avons toujours été une inspiration pour certains, parce qu’on a travaillé fort toute notre vie. Mais je ne crois pas qu’on était les idoles de qui que ce soit. Révolution a vraiment tout changé. Le regard qu’on pose sur nous en tant qu’artistes est très, très différent. Les gens nous reconnaissent et ils nous disent qu’on leur a donné envie de danser », indique-t-il. 

Gagnants et finalistes

La tournée Révolution, dont le coup d’envoi a été donné au Théâtre St-Denis jeudi dernier, réunit aujourd’hui les cinq finalistes de la deuxième saison de Révolution, ainsi que Team White, qui agissent également à titre de chorégraphes. 

Comme s’en souviendront les fidèles du rendez-vous télévisuel du dimanche soir, chacun de ces danseurs a son propre style de danse, parfois diamétralement opposé à certains de ses pairs. Et c’est là que se situait le plus gros défi pour Alexandre et Katerine Leblanc. 

« L’important, c’était de créer un spectacle qui allait mettre en valeur les personnalités et les forces de chacun des danseurs. On a développé une relation très proche avec les danseurs, alors on était très à l’écoute, et eux étaient très à l’aise de nous parler. On avait tous un but commun : faire ressortir le meilleur de chacun », explique Alexandre Leblanc.  

Un autre défi ? Recréer l’ambiance — et la signature — de la populaire émission. 

Non, les 128 caméras permettant de capter les désormais célèbres moments de Révolution ne prennent pas la route en compagnie de l’équipe de tournée, pour des raisons de logistique évidentes. Mais Alexandre Leblanc promet que le concept ayant fait le renom de l’émission ne sera pas entièrement absent du spectacle. 

« Je ne peux pas trop en révéler... mais disons qu’on a trouvé un moyen d’intégrer cet élément. Après tout, c’est une des clés du succès de l’émission, alors on ne pouvait pas mettre ça de côté », avance-t-il, avare de détails. 


La tournée Révolution est présentée au Théâtre St-Denis jusqu’au 1er mars, puis du 26 mars au 5 avril. Elle passera également par Québec, Saguenay, Trois-Rivières et Sherbrooke.

Pour toutes les dates : cliquez ici