/news/provincial
Navigation

Chantiers majeurs cet été sur la route de l’Église et sur Hochelaga

Des travaux se dérouleront simultanément sur les deux artères

Chantiers majeurs cet été sur la route de l’Église et sur Hochelaga
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Le secteur de Sainte-Foy sera encore un point chaud cet été, alors que la Ville de Québec entame sur le boulevard Hochelaga des travaux majeurs qui se dérouleront en même temps que le chantier de la route de l’Église.

« On essaie de gérer les deux chantiers en même temps », a fait valoir le vice-président du comité exécutif, Rémy Normand, lors d’une présentation faite aux médias lundi.

En effet, la Ville complétera la phase deux des travaux sur de l’Église de la mi-mai à la mi-août. Ce sont des travaux de voirie, de bordures, de plantation, d’aménagement.

En parallèle, sur Hochelaga, entre de l’Église et Robert-Bourassa on entamera la phase un du chantier pour élargir le boulevard de quatre à six voies. On débutera en avril avec de l’abattage et, en mai, le chantier principal démarrera.

Chantiers majeurs cet été sur la route de l’Église et sur Hochelaga
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Selon le directeur du Service du transport et de la mobilité intelligente, Marc Des Rivières, la concurrence des deux chantiers représente un « défi majeur » pour la circulation.

On va maintenir une voie de circulation en tout temps dans chaque direction. Les feux de circulation seront aussi remplacés par des panneaux d’arrêt obligatoire.

Par contre, les deux intersections majeures, à la route de l’Église et à Robert-Bourassa, seront fermées complètement à certains moments.

Des leçons du cafouillage

La Ville dit avoir appris des leçons du cafouillage du chantier de la route de l’Église à l’été 2019.

« On veut minimiser les impacts que vont vivre ces gens », a indiqué M. Normand. D’ailleurs, les représentants de la Ville ont rencontré lundi les commerçants et les citoyens touchés. 

La municipalité mettra en place un « cocktail de mesures pour [éviter] que la situation qu’on a vécue l’an passé sur la route de l’Église se reproduise ».

La route de l’Église et le boulevard Hochelaga seront réaménagés. On voit ici l’intersection des deux artères.
Photo Jean-François Desgagnés
La route de l’Église et le boulevard Hochelaga seront réaménagés. On voit ici l’intersection des deux artères.

En 2019, les commerçants de la route de l’Église avaient grandement souffert du chantier majeur qui s’était déroulé devant leur entreprise tout l’été.

Des agents d’information seront notamment déployés sur les chantiers, une première pour la Ville de Québec. Ils seront présents en tout temps pour répondre aux questions des commerçants et des citoyens. Divers moyens de communication seront aussi mis en branle. Les commerces resteront ouverts pendant toute la durée des travaux.

Le chef de l’opposition, Jean-François Gosselin, a salué les efforts de la Ville pour mieux communiquer.

Informations manquantes

Il reste des inconnues dans le secteur Hochelaga, comme la localisation du futur pôle d’échanges, la procédure d’expropriation d’une bande de terrain appartenant à Canadian Tire et le lieu de passage du tramway, qui, selon les plans présentés récemment à la commission scolaire, semble traverser Hochelaga au sud de l’école secondaire de Rochebelle.

Rémy Normand et les fonctionnaires de la Ville ont souligné que les informations manquantes seront connues d’ici la réalisation de la phase deux des travaux sur Hochelaga, soit la portion ouest située entre la route de l’Église et l’avenue de Rochebelle.

— Avec la collaboration de Jean-Luc Lavallée

Réfection du boulevard Hochelaga

Deux phases : de 2020 à 2022

Budget de 61,7 M$

  • 35,4 M$ en travaux
  • 26,3 M$ en acquisitions de terrains

Élargissement de quatre à six voies

Ajout de pistes cyclables de part et d’autre

Trottoirs élargis et continus

Coupe de 288 arbres, dont 63 frênes, plantation de 500 autres