/travel
Navigation

La Côte à Roméo, près de la frontière

JM 0225 ÉVASION
PHOTO 2
photos courtoisie, parc régional Saint-Bernard Les sentiers de ski de fond sont larges et à double sens.

Coup d'oeil sur cet article

Ancien lieu de pacage communautaire appartenant à Roméo Guay à Saint-Bernard-de-Lacolle, la Côte à Roméo, bordant la frontière étatsunienne, est aujourd’hui un centre de plein air pour tous.  

Ayant échappé à la spéculation et à une coupe à blanc, le territoire devenu le parc régional Saint-Bernard en 1994 est aujourd’hui protégé. Le Conseil municipal et des bénévoles y ont été pour beaucoup dans la mise sur pied du parc, avec son chalet d’accueil, ses sentiers et même une glissoire sur tubes équipée d’un remonte-pente.  

La glissoire sur tubes, 
près du rang Saint-André.
photos courtoisie, parc régional Saint-Bernard
La glissoire sur tubes, près du rang Saint-André.

Plaisirs d’hiver 

Parlant de la glissoire, ouverte durant les congés, il est préférable d’arriver le matin pour s’assurer d’avoir des tubes à votre disposition. Près du chalet d’accueil se trouvent également deux patinoires, dont une en pleine forêt et une autre pour le hockey.   

La trottinette des neiges,
 à louer sur place, glisse
 bien sur les sentiers de 
neige compactée.
photos courtoisie, parc régional Saint-Bernard
La trottinette des neiges, à louer sur place, glisse bien sur les sentiers de neige compactée.

Larges et à double sens, les sentiers de ski de fond sont aménagés de manière à laisser un espace pour les marcheurs. Le réseau d’une vingtaine de kilomètres est constitué de plusieurs petites boucles connectées. Il est alors plus facile de planifier un circuit selon la distance que l’on veut parcourir.   

Bon à savoir 

Les chiens sont 
autorisés s’ils sont
 tenus en laisse et 
à des endroits désignés.
photos courtoisie, parc régional Saint-Bernard
Les chiens sont autorisés s’ils sont tenus en laisse et à des endroits désignés.

Puisque nous sommes en Montérégie et que l’hiver dure moins longtemps que dans les régions montagneuses, mieux vaut en profiter au plus tôt. N’empêche que la saison peut s’étirer un peu, jusqu’à la fin de la relâche scolaire selon les années. C’est le cas pour la glissoire sur tubes, qui est dotée d’un canon à neige. C’est également le cas aussi pour certains sentiers de ski de fond situés à même des chemins au sol bien nivelé, ce qui nécessite peu de neige pour tracer les pistes.    

Que ce soit également pour le patin, la marche ou la raquette, c’est toujours une bonne chose de vérifier les conditions de neige ou de glace avant le départ.      

En bref  

  • Frais d’entrée : gratuit pour les 5 ans et moins, de 14 $ à 16 $ pour la glissade, de 8 $ à 10 $ pour l’accès aux autres activités (ski de fond, raquette, marche et patin). 
  • parcregionalst-bernard.com