/opinion/columnists
Navigation

Toute bonne chose a une fin

Coup d'oeil sur cet article

La dernière semaine a freiné les beaux élans des excellents gardiens de but Andrei Vasilevskiy, du Lightning de Tampa Bay, et Tuukka Rask, des Bruins de Boston.

Vasilevskiy a perdu ses deux derniers matchs dans le Sud-Ouest américain, accordant un total de 12 buts aux Golden Knights de Vegas et aux Coyotes de l’Arizona, mais avouons qu’il était dû.

Il était dans une séquence de 21 matchs (19-0-2) avec une récolte d’au moins un point et la troupe de Jon Cooper venait de gagner 11 matchs d’affilée.

Dans le cas de Rask, il n’avait pas accordé plus de deux buts à ses 11 matchs précédents, soit depuis le 23 décembre. Le Finlandais en a accordé six en 46 minutes, samedi soir, dans la défaite de 9-3 à Vancouver.

Releveur par excellence, Jaroslav Halak, n’a pu stopper l’hémorragie et il a alloué trois buts en 13 minutes. Halak avait battu les Flames 4-3 la veille à Calgary.

Si le Lightning et les Bruins n’ont pas à s’inquiéter de leur participation aux séries éliminatoires, la situation est différente à Columbus, où le sauveur des Blue Jackets, Elvis Merzlikins, connaît une séquence difficile. Il n’a pas gagné à ses sept dernières sorties, mais a tout de même récolté quatre points lors de défaites en prolongation.

La fatigue commence à se faire sentir chez le Letton de 25 ans, qui a glissé de six rangs dans notre classement en accordant 11 buts à ses trois dernières sorties.

Carey Price au 2e rang

Les deux grands gagnants de la semaine, dans notre classement hebdomadaire, sont Carey Price (2-1-0, 0,920 et 2,33 dans la semaine), du Canadien, et Mackenzie Blackwood (2-0-0, 0,958, 1,50), des Devils.

Price a grimpé du 6e au 2e rang de notre top 30 et Blackwood, du 11e au 7e rang. Price a 33 matchs de qualité (0,900 ou plus), dont 31 au-dessus de la moyenne de la ligue de 0,909, un sommet qu’il partage avec notre leader au classement, Connor Hellebuyck, des Jets de Winnipeg.

Price est toujours le gardien le plus occupé de la confrérie avec 53 sorties. Il vient au troisième rang en ce qui concerne les victoires (26) et au deuxième pour les jeux blancs avec 4. Son taux d’efficacité de 0,912 et sa moyenne de buts accordés de 2,71 sont au-dessus des moyennes de la ligue, qui sont de 0,909 et de 2,83, en dépit de sa charge de travail accrue. Idem pour le meneur, Hellebuyck, à 0,918 et 2,72.

On ne répétera jamais assez à quel point des gardiens comme Price et Hellebuyck sont surtaxés par rapport à d’autres, et c’est pourquoi le facteur « endurance » fait partie de nos critères dans notre classement.

Quatre gardiens ont récolté trois victoires au cours de la semaine, soit Jordan Binnington (Blues), Pavel Francouz (Avalanche), Igor Shesterkin (Rangers) et Marc-André Fleury (Golden Knights). Malheureusement, Shesterkin s’est fracturé des côtes dans un accident d’automobile dimanche.

Ayres et le beau geste de Clifford

L’étonnante victoire des Hurricanes de la Caroline sur les Maple Leafs de Toronto, samedi soir, avec un gardien d’urgence de 42 ans, David Ayres, va passer à l’histoire.

On peut dire « honte aux Leafs ! » pour ne pas l’avoir testé davantage, mais il reste qu’en fin de match, on a vu un très beau geste de l’attaquant des Leafs Kyle Clifford.

Avec trois secondes à écouler au match et le compte à 6-3, Clifford a décoché un tir de 50 pieds vers Ayres sans aucune intention de marquer. Il voulait tout simplement donner une chance au quadragénaire (et chauffeur de Zamboni) de réaliser un dernier arrêt. Bravo !

L’entraîneur-chef des Hurricanes, Rod Brind’Amour, a raison. Nous avons assisté à un moment inoubliable.