/news/currentevents
Navigation

Un meurtre à coups de marteau qualifié d'acte terroriste à Toronto

Bloc police
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO – Le meurtre d'une sexagénaire à coup de marteau commis vendredi dernier à Toronto serait lié au terrorisme, a soutenu la police de la Ville Reine mardi.  

La victime, Hang-Kam Annie Chiu, une femme de 64 ans, marchait sur l'avenue Sheppard Est, vendredi soir, lorsqu'elle a été agressée sans raison apparente à coups de marteau. Elle a succombé à ses blessures peu après l'agression, a rapporté la police de Toronto.  

Le suspect dans cette affaire, Saad Akhtar, un homme de 30 ans, s'est rendu aux autorités un peu plus tard en se rendant dans un poste de police. Il a été accusé de meurtre prémédité.  

Cette accusation a été mise à jour mardi. L'homme est désormais accusé d'avoir commis un meurtre dans le cadre d'une activité terroriste, a affirmé la police aux médias locaux.  

«Au cours de notre enquête sur ce meurtre, nous avons découvert des indices qui nous amènent à croire que ce crime est lié au terrorisme», a affirmé une porte-parole du corps policier, Meaghan Gray.  

La police de Toronto a collaboré avec la Gendarmerie royale du Canada pour mener son enquête au cours de la fin de semaine.  

La mère de l'accusé s'était confiée à Global News au cours de la fin de semaine. Elle avait affirmé que son fils avait déjà été diagnostiqué d'un trouble de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité et d'un trouble bipolaire, mais qu'elle ne le croyait pas capable d'avoir commis un acte aussi violent qu'un meurtre.