/news/currentevents
Navigation

Une famille de Québec expulsée d’un avion d’Air Transat car un des enfants toussait

Coup d'oeil sur cet article

Une famille de Québec a été expulsée d’un avion d’Air Transat car un des enfants toussait.  

La mésaventure a eu lieu dimanche sur un vol qui devait relier la Capitale-Nationale à Paris, en France.     

La directrice de vol est venue voir la mère de l’enfant de 21 mois après plusieurs plaintes de passagers.     

Elle a demandé si la famille était en mesure de fournir un papier justifiant que l’enfant n’était pas contagieux.     

Bien qu’ils aient consulté un médecin le matin même de leur voyage, qui leur a assuré qu’il n’y avait pas de problème, les parents n’ont pas pu donner ce papier.     

Un médecin présent à bord de l’avion a examiné l’enfant et a assuré que tout était correct.     

Cela n’a pas été suffisant pour le commandant de bord et la famille a été expulsée de l’appareil.     

«À aucun moment je ne pensais mettre les gens en danger en emmenant mon enfant dans un avion. Je trouve que c’est exagéré», a expliqué la mère de famille, Clémentine Ferraton, à TVA Nouvelles.     

«Pour moi, ça va nourrir encore plus la peur. Je trouve que la décision a été excessive. J’ai l’impression d’avoir été expulsée d’un avion pour éviter un scandale.»  

Pas de panique en lien avec le coronavirus   

Air Transat a dit de son côté qu’il n’y avait pas eu de panique en lien avec le coronavirus dans ce cas, mais l’application pure et simple d’une procédure en place depuis plusieurs années.     

«Le seul cas où un passager présentant des signes flagrants d’une maladie contagieuse pourrait être accepté à bord serait lorsque celui-ci fournit la documentation appropriée, remplie par un médecin qualifié», a fait savoir la compagnie.     

Par ailleurs, Air Transat a ajouté que des discussions pour dédommager la famille étaient en cours.