/news/currentevents
Navigation

Lévis: il aurait braqué une arme sur une mineure

Raed Ben Chaabane, un résident de Lévis, fait face à plusieurs accusations en matière d'arme à feu.
Photo courtoisie, SPVL Raed Ben Chaabane, un résident de Lévis, fait face à plusieurs accusations en matière d'arme à feu.

Coup d'oeil sur cet article

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a arrêté, mercredi, un suspect de 20 ans qui aurait braqué une arme à feu sur une jeune femme mineure.

Selon le corps de police, le suspect, Raed Ben Chaabane, fait face à cinq chefs d’accusation, soit d’avoir braqué une arme à feu, d’usage négligent d’une arme prohibée, de port d’une arme dissimulée, de possession d’une arme prohibée et de possession non autorisée dans un véhicule.

Il était attendu, jeudi, au palais de justice de Québec, pour comparaître devant le tribunal.

Arme de poing

Raed Ben Chaabane faisait l’objet d’une enquête depuis le 18 février 2020. 

Le jeune homme, un résident de Lévis, et sa présumée victime se connaissaient, selon la police.

Cette dernière a précisé que l’arme en question était une arme de poing.

Raed Ben Chaabane fait l’objet de plusieurs enquêtes parallèles et les enquêteurs n’excluent pas qu’il puisse avoir fait d’autres victimes, mais « pas nécessairement » pour des infractions de la même nature, a mentionné le porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis, Jean-Sébastien Levan.