/sports/hockey
Navigation

Un gros test pour le Drakkar face aux Chats sauvages

Malgré les trois dernières victoires de son club, le pilote du Drakkar Jon Goyens sait fort bien que ses hommes devront être beaucoup plus constants lors de la visite des puissants Wildcats de Moncton vendredi soir.
Photo Mario Dechamplain Malgré les trois dernières victoires de son club, le pilote du Drakkar Jon Goyens sait fort bien que ses hommes devront être beaucoup plus constants lors de la visite des puissants Wildcats de Moncton vendredi soir.

Coup d'oeil sur cet article

Victorieux à ses trois dernières sorties, le Drakkar de Baie-Comeau subira un très gros test à domicile, vendredi soir, lorsqu’il croisera le fer avec les Wildcats de Moncton sur la glace du centre Henry-Leonard. 

Même s’ils ne jouent pas leur meilleur hockey, les «Vikings du navire» ont trouvé le moyen d’engranger des points importants au classement lors des trois derniers matchs devant leurs partisans. 

Inspirés par une autre solide prestation de leur gardien Lucas Fitzpatrick, les Nord-Côtiers ont signé une victoire à l’arraché de 3-2, mercredi, devant les Olympiques de Gatineau. 

Tout en louangeant le travail de son homme masqué, le pilote Jon Goyens a reconnu que ses protégés devront vite s’ajuster s’ils espèrent rivaliser avec les prochains visiteurs du Nouveau-Brunswick. 

«Il y a plusieurs facteurs à considérer et c’est pourquoi les joueurs doivent faire preuve de maturité et afficher encore plus de constance. Si nous jouons le prochain match comme le dernier, la soirée va être très longue», a imagé l’entraîneur-chef. 

Goyens a répété un message bien clair. «La meilleure façon de réagir quand il y a des blessures ou quoi que ce soit, c’est de jouer dans la structure, respecter le système établi, tout en se concentrant à bien exécuter les choses simples», a ajouté le dirigeant en faisant notamment allusion aux sorties de zone souvent défaillantes. 

La visite des Wildcats soulignera le retour à Baie-Comeau de l’ex-capitaine du navire, Gabriel Fortier qui, à l’image de sa nouvelle équipe (dossier de 17-0-1 en 18 parties), connaît beaucoup de succès depuis les derniers mois. 

Avant le match de jeudi soir face aux Saguenéens de Chicoutimi, le vétéran attaquant de 19 ans présentait une fiche de 14-13-27 en 21 rencontres avec la formation des Maritimes. 

En bref 

Le Drakkar a remporté son premier duel contre les Wildcats avec une victoire surprise de 5-2, à Moncton, le 11 janvier dernier... Fait à signaler, Gabriel Fortier avait inscrit les deux buts de son club dans la cause perdante.