/sports/hockey
Navigation

Le Wild du Minnesota dans le portrait des séries?

Le Wild du Minnesota dans le portrait des séries?
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après un début de saison catastrophique, le Wild du Minnesota a accumulé les succès au mois de février et n'est dorénavant qu’à un seul point d’une place en séries éliminatoires.  

La troupe de Dean Evason a remporté cinq de ses six dernières parties, inscrivant un impressionnant total de 27 buts lors de cette séquence. Plutôt pas mal pour une équipe qui avait amorcé 2019-2020 avec six défaites en sept rencontres. Au moment d’écrire ces lignes, le Wild est seulement un point derrière les Predators de Nashville, qui revendiquent le deuxième rang parmi les équipes repêchées dans l’Association de l’Ouest.  

L’attaquant Kevin Fiala a eu son mot à dire lors de cette série heureuse, lui qui a connu un troisième match de suite avec au moins deux points en enregistrant un but et une mention d’aide face aux Blue Jackets de Columbus, vendredi soir.  

«On a un momentum incroyable», a déclaré au site NHL.com le gardien Alex Stalock, qui a bloqué les 24 tirs des Jackets dans cette victoire de 5 à 0. «Nous sommes eu feu et nous devons continuer de l’être.»  

«De la façon dont nous jouons, tout le monde contribue des deux côtés de la patinoire, a indiqué le vétéran Zach Parise, qui a copié la récolte de Fiala vendredi soir. Tout le monde joue bien avec la rondelle et ça fonctionne pour nous. Le calendrier sera un peu moins clément lors des prochaines parties, alors ce sera important de bien jouer dans les deux zones.»  

Regain offensif  

Outre Fiala, qui compte 19 points à ses 13 dernières parties, Mikko Koivu et Ryan Hartman ont produit cinq points en trois matchs.  

Même l’ancien défenseur du Canadien de Montréal Greg Pateryn, qui a toujours été reconnu pour ses qualités défensives, tire son épingle du jeu. L’homme de 29 ans a récolté une mention d’aide lors des trois dernières rencontres, ses seuls points en 15 sorties cette saison.  

«Nous avons beaucoup de profondeur à notre alignement, a mentionné l’attaquant Jordan Greenway, qui a récolté deux passes en Ohio. C’est bien pour l’équipe de savoir qu’elle peut compter sur ses quatre trios lorsqu’elle a besoin d’un but.»