/sports/hockey/canadiens
Navigation

Catastrophe évitée pour le Canadien

Jeff Petry marque en prolongation dans un gain de 4 à 3 contre les Hurricanes

Coup d'oeil sur cet article

Charlie Lindgren a réalisé un petit miracle à la dernière seconde en troisième période, Jeff Petry a battu Alex Nedeljkovic d’un tir précis sur une échappée en prolongation et Claude Julien a regagné un rythme cardiaque plus normal en serrant la main à ses adjoints après la rencontre. 

Le Canadien a triomphé des Hurricanes de la Caroline 4 à 3, samedi, au Centre Bell. Mais on retiendra aussi de cette rencontre que le CH menait 3 à 0 contre les « Canes ».  

Sur une échappée en prolongation, Jeff Petry a marqué le but de la victoire.
Photo Martin Chevalier
Sur une échappée en prolongation, Jeff Petry a marqué le but de la victoire.

« J’aime mieux retenir la belle fin, a noté Phillip Danault. On a gagné, mais ça reste tellement frustrant. Je suis content de la victoire, mais on se fait toujours remonter. Il faut trouver des solutions. » 

« Je parlerai plus de la victoire que de la remontée des Hurricanes, a renchéri Tomas Tatar. Mais il n’y a pas de doute que nous avons plusieurs choses à corriger. Ce n’est pas facile de gagner, ça devrait nous procurer de la confiance. »  

La mitaine 

Au plus fort de la course aux séries malgré de nombreux blessés, dont leurs gardiens Petr Mrazek et James Reimer et les défenseurs Dougie Hamilton et Brett Pesce, les Hurricanes ont effacé un retard de trois buts dans ce match. Justin Williams, Monsieur septième match en séries, a créé l’égalité en fin de troisième période en redirigeant un tir de la pointe de Joel Edmundson.  

Lindgren et Petry ont toutefois permis un scénario un brin plus joyeux pour les locaux.  

Lindgren sort la mitaine 

À son premier départ depuis le 4 février contre les Devils à Newark, Lindgren a sauvé son équipe d’un effondrement total. L’Américain de 26 ans a sorti la mitaine pour bloquer un tir d’Andreï Svechnikov avec 0,8 seconde à écouler à la dernière période.  

« Je me bats toujours, c’est mon pain et mon beurre, a affirmé Lindgren. Je n’arrêterai jamais de travailler, je veux bloquer toutes les rondelles. C’est ma façon de jouer. Je joue jusqu’à la dernière seconde. »  

Petry a remercié son gardien pour sa combativité en marquant le but décisif quelques minutes plus tard en prolongation. Il a capté un relais de Tomas Tatar pour s’échapper. Il n’a pas manqué sa chance avec un tir des poignets dans le haut du filet.   

En fin de troisième période, Petry a reçu un tir de Martin Necas directement sur un pied. Il a pris plusieurs secondes au banc avant de s’asseoir, la douleur étant trop présente.  

« Je pensais pouvoir revenir dans le match, mais j’attendais que la douleur disparaisse. Je n’avais plus mal lors de mon échappée. » 

Ce qu'on a remarqué  

Forsberg chassé  

Rod Brind’Amour a sorti le crochet en deuxième période. Déjoué trois fois sur 20 tirs, Anton Forsberg a passé le flambeau à Alex Nedeljkovic. Il y a une semaine, Forsberg et Nedeljkovic se partageaient le travail avec les Checkers de Charlotte dans la Ligue américaine. En après-midi samedi, le CH a justement prêté le pauvre Keith Kinkaid aux Checkers.  

Evans : 9 en 10  

Il y a parfois des façons assez simples de gagner la confiance d’un entraîneur. Jake Evans a utilisé une bonne stratégie avec un très fort match au cercle des mises en jeu. Le choix de 7e tour en 2014 a terminé son match à 90 % (9 en 10). Il a perdu son unique mise en jeu en fin de troisième période contre Vincent Trocheck.  

Le retour de Xavier Ouellet  

Rétabli des symptômes d’une commotion cérébrale, Xavier Ouellet a joué un premier match depuis le 20 février contre les Capitals à Washington. Ouellet a patiné aux côtés de Christian Folin. Le Québécois a bloqué 4 tirs et il a joué 13 min 20 s, mais il a terminé avec un dossier de -1.  

Danault soulagé  

Phillip Danault a freiné une série de 18 matchs sans but en marquant le premier but de son équipe en première période.  

+
Le premier trio
Tomas Tatar (3 passes), Phillip Danault (1 but, 1 passe) et Brendan Gallagher (1 but, 1 passe) ont mené l’attaque du CH.
-
Joel Armia
Armia n’a rien généré offensivement et il a perdu plusieurs rondelles dans son propre territoire. Le Finlandais n’a pas obtenu de point à ses six derniers matchs.
3
P
4
Première période
1-MON: Phillip Danault (13) (Tatar, Gallagher) 2:40
Punitions: Kulak (Mon) 6:01; pénalité de banc (Car) (purgé par Necas) 11:14.
Deuxième période
2-MON: Max Domi (17) (Byron, Weal) 3:46 3-MON: Brendan Gallagher (21) (Tatar, Danault) 4:03 4-CAR: Haydn Fleury (4) (Staal) 7:45
Punitions: Williams (Car) 17:59.
Troisième période
5-CAR: Joel Edmundson (6) (Necas, Slavin) 1:14 6-CAR: Justin Williams (3) (Edmundson, Teravainen) 18:43
Punitions: Trocheck (Car) 6:38; Chiarot (Mon) 6:38; Svechnikov (Car) 9:36; Danault (Mon) 11:48.
Prolongation
7-MON: Jeff Petry (10) (Tatar) 0:52
Punitions: Aucune.
Tirs au but
CAROLINE 11 - 5 - 13 - 1 - 30 MONTRÉAL 16 - 12 - 10 - 1 - 39
Gardiens:
CAR: Anton Forsberg, Alex Nedeljkovic (à 4:03 de la 2e pér.) (PP, 0-0-1). MON: Charlie Lindgren (G, 2-3-0).
Avantages numériques:
CAR: 0 en 2, MON: 0 en 3.
Arbitres:
Frédérick L’Écuyer, Chris Schlenker.
Juges de lignes:
Greg Devorski, David Brisebois.
ASSISTANCE:
21 207
Jeff Petry
Phillip Danault
★★
Justin Williams
★★★