/sports/hockey
Navigation

Même sans Stamkos, le Lightning l’emporte

Même sans Stamkos, le Lightning l’emporte
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La perte de Steven Stamkos pour au moins six semaines n’a pas trop semblé affecter le Lightning, samedi, à Tampa, lui qui a vaincu les Flames de Calgary au compte de 4 à 3. 

• À lire aussi: Steven Stamkos devra passer sous le bistouri 

La troupe de Jon Cooper a rapidement imposé son rythme en inscrivant les trois premiers buts du match. Tyler Johnson, en avantage numérique, a déjoué David Rittich en première période, tandis qu’Ondrej Palat, lui aussi avec l’avantage d’un homme, et Yanni Gourde, en désavantage numérique, ont secoué les cordages au deuxième engagement. 

Trois filets ont ensuite été marqués en l’espace d’une minute 45 secondes. À peine 52 secondes après le but d’Andrew Mangiapane, Elias Lindholm a réduit l’écart à une seule réussite, mais Alex Killorn a permis au Lightning de reprendre une avance de deux buts, 53 secondes plus tard. 

Sean Monahan a été l’autre marqueur pour les Flames. 

Malgré la victoire, Andrei Vasilevskiy a connu quelques ratés, lui qui a accordé trois buts sur 21 tirs. Son vis-à-vis, Rittich, a effectué 29 arrêts sur 33 tirs. 

Kempe joue les héros 

À Los Angeles, dans un match à saveur défensive, Adrian Kempe a joué les héros pour les Kings en inscrivant le but gagnant dans une victoire de 2 à 1, en prolongation, contre les Devils du New Jersey. 

L’attaquant de 23 ans a déjoué Mackenzie Blackwood, 1 min 58 s après le début de la période supplémentaire. Le gardien des Devils a terminé la rencontre avec 36 arrêts. En plus de Kempe, Dustin Brown a trompé sa vigilance lors du deuxième engagement. Ce dernier a aussi obtenu une mention d’aide sur le but des siens lors de la prolongation. 

Devant la cage de l’équipe locale, Jonathan Quick a repoussé 32 des 33 rondelles dirigées vers lui. Jesper Bratt est le seul à l’avoir déjoué, et ce, en première période.