/news/currentevents
Navigation

Un corps calciné retrouvé dans un véhicule à Saguenay

Il est actuellement impossible de déterminer s’il s’agit d’un homme ou d’une femme

Coup d'oeil sur cet article

Les pompiers de Saguenay ont eu toute une surprise lorsqu’ils se sont aperçus qu’un cadavre se trouvait dans un véhicule incendié, après voir éteint le feu, dans l’arrondissement de Jonquière, à Saguenay, samedi matin.

Les autorités ont reçu un appel d’un citoyen, vers 10 h 45, signalant qu’une colonne de fumée s’élevait au-dessus du mont Jacob. 

Arrivé au sommet de la colline, l’homme en question a réalisé que la fumée provenait de flammes qui s’échappaient d’un véhicule situé dans le stationnement du Centre national d’exposition (CNE).

Lorsque les pompiers sont parvenus à éteindre les flammes, ils ont constaté la présence d’un corps complètement calciné à l’intérieur de la voiture.

« Ça a tellement chauffé que, présentement, on est incapable de déterminer s’il s’agit d’un homme ou d’une femme », raconte le porte-parole du Service de police de Saguenay (SPS), Bruno Cormier.

Accident ou geste volontaire ?

Le cadavre a été envoyé à l’Institut médico-légal de Montréal pour que des analyses soient effectuées. Elles serviront, entre autres, à savoir si la victime est décédée avant ou pendant l’incendie. 

Enquêteurs, techniciens en scène d’incendie et en scène de crime se sont également déplacés pour comprendre les circonstances de l’incident.

« Toutes les hypothèses sont à vérifier », explique M. Cormier, ajoutant qu’il pourrait aussi bien s’agir d’un accident que d’un acte criminel ou d’un suicide.

Aux dernières nouvelles, le SPS était parvenu à retrouver le propriétaire de la voiture grâce à la plaque d’immatriculation. Des discussions sont en cours avec la famille pour essayer d’identifier la victime.

Les activités du CNE et celles qui se déroulent aux alentours du mont Jacob se sont tout de même poursuivies malgré la macabre découverte. 

Le véhicule en question a été remorqué en fin d’après-midi samedi.