/sports/others
Navigation

Une médaille d'or crève-cœur pour Meaghan Benfeito

Une médaille d'or crève-cœur pour Meaghan Benfeito
STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Meaghan Benfeito a bel et bien obtenu la médaille d’or devant ses partisans, samedi à Montréal, mais un dernier plongeon raté l’a empêchée d’assurer dès maintenant sa qualification au niveau individuel pour les Jeux olympiques de Tokyo.  

• À lire aussi: Un duo fait la fierté de Pointe-Claire  

«Tout le monde doit penser que je ne suis pas contente de gagner l’or, mais c’est juste que considérant ce qui pouvait arriver, c’est là que je suis déçue, a expliqué la Québécoise qui célébrera ses 31 ans lundi. Je suis quand même vraiment contente de pouvoir monter sur la plus haute marche du podium à la maison.»  

Une médaille d'or crève-cœur pour Meaghan Benfeito
STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Benfeito s’était pourtant placée en excellente position pour obtenir les 375 points nécessaires pour obtenir le laissez-passer tant convoité. Au quatrième de ses cinq plongeons, elle a récolté un superbe pointage de 86,40 points, parmi les meilleurs de sa carrière pour un seul saut. À propos de ce plongeon en particulier, qu’elle entame sur les mains, sa meilleure note en carrière (84,80) lui avait été attribuée aux Jeux du Commonwealth, en Australie, en 2018.  

Même si elle préfère ne pas regarder ses notes au fur et à mesure d’une compétition, Benfeito savait qu’un dernier plongeon réussi allait lui permettre d’atteindre son principal objectif du jour. Quant à la médaille d’or, elle semblait déjà dans la poche avant même son dernier plongeon. De son propre aveu, le stress a eu raison d’elle.  

Une médaille d'or crève-cœur pour Meaghan Benfeito
STEVE MADDEN/AGENCE QMI

La bonne nouvelle: Benfeito aura encore de multiples occasions de se reprendre dans les prochains mois. Elle aurait néanmoins aimé célébrer son anniversaire avec ce billet pour Tokyo 2020.  

«C'est si facile...»  

La réaction de Benfeito, quand on lui a dévoilé après coup la note qu’elle devait obtenir sur ce cinquième plongeon pour obtenir sa qualification, disait tout.  

«Noooooooon, 72,70? C’est si facile, a-t-elle réagi, en cachant son visage avec son chamois. Je ne vais pas mentir, c’est crève-cœur, ce n’est pas celui que je réussis le mieux, mais c’est quand même un plongeon que je suis capable de faire pour 72 points assez facilement.»  

Benfeito s’est plutôt vu attribuer un pointage de 52,80. Elle a néanmoins devancé, avec son total de 355,10 points, la Russe Iuliia Timoshinina (347,40) et la Malaisienne Pandelela Pamg (337,55). Rappelons que la délégation chinoise n’est pas de la compétition, en raison de problèmes de visas reliés au coronavirus.  

Une médaille d'or crève-cœur pour Meaghan Benfeito
STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Un grand jour pour Philippe Gagné  

Dans l’autre épreuve individuelle du jour, soit le trois mètres masculin, le Québécois Philippe Gagné a également remporté la médaille d’or, devant le Britannique Jack Laugher et l’Américain Mike Hixon. Le jeune homme de 22 ans participait pourtant à la compétition sans être qualifié pour les Séries mondiales, mais plutôt à titre de représentant du pays hôte.  

Une médaille d'or crève-cœur pour Meaghan Benfeito
STEVE MADDEN/AGENCE QMI

«C’est ma première médaille individuelle dans une épreuve des Séries mondiales et de commencer avec l’or, c’est assez bizarre, je dirais», a réagi Gagné, convenant qu’il vivait l’un de ses plus beaux jours en carrière.  

Le premier depuis Despatie  

Gagné est devenu le premier athlète du Canada depuis Alexandre Despatie, en 2010, à remporter une médaille d’or individuelle sur le circuit de la Série mondiale. De surcroît, il a accompli l’exploit devant famille et amis.  

Une médaille d'or crève-cœur pour Meaghan Benfeito
STEVE MADDEN/AGENCE QMI

«C’est une belle journée: quand j’étais dans l’eau, après mon dernier plongeon, je me sentais un petit peu comme aux Jeux panaméricains en 2015, à Toronto, a-t-il décrit, lui qui avait alors obtenu le bronze au trois mètres. Je savais que j’avais une médaille et j’entendais encore sous l’eau la foule qui criait, c’était exactement le même sentiment aujourd’hui (samedi) et c’est quelque chose que je n’oublierai jamais.»  

- Pour terminer la journée, le Canada a ajouté une médaille de bronze au synchro mixte à la tour de 10 mètres grâce à Caeli McKay et Vincent Riendeau.