/sports/hockey
Navigation

L’Océanic n’y peut rien contre les Wildcats

Rimouski baisse pavillon 3 à 1 devant Moncton

Ce fut un match robuste, du vrai hockey de séries où chaque pouce était âprement disputé.
Photo Alexandre D'Astous Ce fut un match robuste, du vrai hockey de séries où chaque pouce était âprement disputé.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | L’Océanic a inscrit un seul but en tout début de match tandis que les Wildcats de Moncton ont marqué un but par période pour pousser à 15 leur série de victoires consécutives, dimanche après-midi, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

« Ce fut un match serré, une rencontre de séries. Nous avons dominé 19-13 dans les chances de marquer. Il faut donner crédit à Rodrigue [Olivier, gardien des Wildcats], qui a été très solide. Dans l’ensemble, je suis satisfait de notre performance. Nous avons continué à compétitionner malgré la perte de Flower en fin de première période. C’était un match physique entre deux équipes de haut niveau », a analysé l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil. 

Lafrenière ouvre la marque

Alexis Lafrenière a été étroitement surveillé par les Wildcats.
Photo Alexandre D'Astous
Alexis Lafrenière a été étroitement surveillé par les Wildcats.

Le capitaine de l’Océanic, Alexis Lafrenière (32e), a ouvert la marque dès la deuxième minute sur un bon lancer des poignets sur une descente hors l’aile. Cédric Paré et Christopher Innis sont complices. En milieu d’engagement, Jeremy McKenna a créé l’égalité. Très bonne première période, où les deux gardiens ont eu à se signaler. 

Les Wildcats ont pris les devants 2-1 en début de deuxième période par l’entremise de Jared McIsaac sur des passes d’Alexander Khovanov et de Jeremy McKenna. L’Océanic a dominé 9-8 dans les lancers, mais n’est pas parvenu à battre le gardien Olivier Rodrigue, qui a été solide, particulièrement en fin de période. 

Nicolas Guay a été au cœur de quelques bonnes chances de marquer de l’Océanic tandis que son couvreur sur cette séquence, Jared McIsaac a marqué deux buts.
Photo Alexandre D'Astous
Nicolas Guay a été au cœur de quelques bonnes chances de marquer de l’Océanic tandis que son couvreur sur cette séquence, Jared McIsaac a marqué deux buts.

MacIsaac a marqué son deuxième but du match avec un tir parfait par-dessus l’épaule de Creed Jones en début de troisième période. L’Océanic n’est pas parvenu à marquer par la suite, malgré quelques tirs à bout portant sur Olivier Rodrigue. 

« Nous avons joué une bonne “game”. Ça ne voulait juste pas rentrer. Ils ont marqué deux buts similaires. Il ne faut plus que ça arrive », a commenté l’attaquant de 20 ans de l’Océanic Nicolas Guay. 

En bref

L’attaquant Mikaël Martel a déclaré forfait après la période de réchauffement. « Il a bloqué un tir vendredi et il n’était pas à l’aise. Nous aurions eu besoin de lui dans un match physique comme aujourd’hui », a expliqué Serge Beausoleil. Philippe Casault a pris sa place dans la formation. Il a effectué quelques présences sur le 4e trio avant de retourner à son poste naturel de défenseur après la blessure de Flower. Luka Verreault a remplacé Olivier Bourret sur le 4e trio. Frédéryck Janvier est blessé, tandis que le défenseur Brandon Casey a été retranché. L’Océanic reçoit les Tigres de Victoriaville mercredi.