/opinion/columnists
Navigation

La Terre n’est pas plate

Nathalie Lemieux.
Capture d'écran, TVA Nouvelles Des superstitions méritent notre mépris, et d’autres, notre respect ?

Coup d'oeil sur cet article

Ainsi, la conseillère municipale de Gatineau Nathalie Lemieux doute toujours que la Terre est ronde.  

« Je pense que les gens doivent commencer à se poser des vraies questions et à penser par eux-mêmes », a-t-elle déclaré en entrevue à TVA Gatineau.    

D’ailleurs, je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais pendant l’entrevue, madame Lemieux ne s’est jamais retrouvée la tête à l’envers et n’est jamais tombée dans le vide.  

Elle est restée debout, les pieds bien plantés dans le sol.  

Si ce n’est pas une preuve que la Terre est plate, je ne sais pas ce que c’est...  

L’ARCHE DE NOÉ  

Comme on pouvait s’y attendre, la sortie de madame Lemieux a été une source de rigolade ces derniers jours.  

Quoi ? Une adepte de la théorie de la Terre plate qui envisage de se présenter à la mairie de Gatineau ?  

Voyons !  

Je veux juste vous rappeler que lorsqu’il était maire de Montréal, Gérald Tremblay avait confié aux Francs-Tireurs qu’il croyait à l’Arche de Noé.  

Pour lui, l’histoire du Déluge n’était pas un récit métaphorique, mais une vérité historique.  

Il croyait dur comme fer qu’un bonhomme avait construit un bateau de 137 mètres de long à bord duquel il avait fait monter un mâle et une femelle de chaque espèce animale existant sur Terre.    

Oui, monsieur.  

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

BRÛLER UN LAMPION  

Vous trouvez la déclaration de madame Lemieux aberrante ?  

Que pensez-vous de ce tweet que la députée libérale Paule Robitaille a publié le 15 février dernier ?  

« J’apprends qu’un avion a été affrété pour aller chercher nos Canadiens/Québécois sur le Diamond Princess. J’avais promis d’allumer un lampion pour vous, et voilà que tombe la nouvelle. On est sur la bonne voie. »  

Tout ça, avec une photo d’un lampion allumé...  

Ce n’est pas aussi bizarre ?  

Comme l’a écrit mon ami Guy Perkins, grand défenseur de la pensée critique, sur sa page Facebook : « Que la mâchoire nous tombe parce qu’une personne publique croit à la théorie de la Terre plate, ça va de soi. La science a parlé très fort et il serait ridicule de prendre au sérieux cette vision du monde, peu importe à quel point les tenants de cette théorie croient en son bien-fondé.  

« Pourquoi n’a-t-on pas la même attitude envers ceux qui croient qu’un dieu personnel et transcendant est à l’origine de l’univers et que la Terre en est son centre ? Et que la création n’a pas plus de 10 000 années d’existence ? »  

Bonne question !  

DANS LES NUAGES  

Quand une personne dit que la Terre est plate, on ricane.  

Mais quand une personne dit que si elle enlève sa croix, son turban, son voile ou sa kippa lorsqu’elle est au travail, un être spirituel vivant dans les nuages va le prendre personnel, il faut dire : « Ah, O.K., je respecte ta croyance. »  

J’aimerais qu’on m’explique pourquoi certaines superstitions méritent d’être ridiculisées alors que d’autres méritent d’être défendues bec et ongles par une Chartre.  

On trace la ligne où ?  

Quand une superstition existe depuis 2000 ans et plus, elle mérite notre respect ?  

Nathalie Lemieux ne pourrait pas enseigner un cours de sciences... mais un croyant pourrait ?  

Édito de Richard Martineau