/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar reprend la mer et accoste en Outaouais

Le Drakkar de Baie-Comeau tentera de secouer sa torpeur sur une surface glacée de l’Outaouais, vendredi soir, lorsqu’il rendra visite aux Olympiques de Gatineau.
Photo Mario Dechamplain Le Drakkar de Baie-Comeau tentera de secouer sa torpeur sur une surface glacée de l’Outaouais, vendredi soir, lorsqu’il rendra visite aux Olympiques de Gatineau.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Le Drakkar de Baie-Comeau tentera de secouer sa torpeur sur une surface glacée de l’Outaouais, vendredi soir, lorsqu’il rendra visite aux Olympiques de Gatineau au Centre Robert-Guertin. 

Engagé dans une autre mission intense de trois parties en moins de 48 heures à l’étranger, le navire se déplacera ensuite vers Blainville-Boisbriand, samedi, avant d’accoster à Chicoutimi dimanche. 

Victimes de trois revers consécutifs, les Nord-Côtiers en arrachent depuis une semaine. Ils devront mettre les bouchées doubles et afficher plus de constance s’ils espèrent redresser la barre. 

Blanchis 5-0 par l’Armada à domicile, mardi, les hommes de Jon Goyens ont déjà tourné la page. «Ce match-là est chose du passé. Les gars ne se sont pas présentés et ils ont maintenant l’occasion de se reprendre», a vite commenté le patron derrière le banc. 

Tout en insistant sur l’implication et l’intensité de chaque athlète, l’entraîneur-chef a aussi parlé de caractère. «Les joueurs doivent faire preuve de maturité et mieux travailler collectivement. Ils devront trouver un moyen de compétitionner comme ils l’ont souvent fait cette saison.» 

Limités à trois maigres buts (contre 18 accordés à l’adversaire) au cours des trois dernières défaites, les membres de l’équipage sont tombés en panne à un bien mauvais moment. 

«Il faut y aller un match à la fois, une période à la fois. Si la rondelle sort bien de notre territoire et que la relance est meilleure, cela va provoquer des opportunités en attaque», a insisté le dirigeant, qui misera de nouveau sur son gardien numéro un, Lucas Fitzpatrick. 

Absent du jeu au cours des deux derniers matchs en raison de la maladie, le défenseur Jérémy Jacques reprendra sa place à la ligne bleue. Tenue à l’écart depuis quelques semaines, la recrue de 16 ans Julien Hébert est rétablie de sa blessure et renouera aussi avec l’action. 

En bref 

Les Olympiques et le Drakkar ont croisé le fer à Baie-Comeau, le 26 février, et les Baie-Comois, grâce aux prouesses de leur homme masqué sont parvenus à l’emporter 3-2...Le match de dimanche prochain face aux Saguenéens de Chicoutimi se veut la reprise de la partie annulée du 7 février en raison de la tempête de neige.