/misc
Navigation

Donald Trump égoïste pour 80% des Américains

Donald Trump égoïste pour 80% des Américains

Coup d'oeil sur cet article

Lorsqu’on enquête sur la façon dont les Américains perçoivent la performance de leur président, on s’attend à l'habituelle polarisation.  

C’est le cas pour un certain nombre d’indicateurs étudiés dans l’enquête du Pew Research Center publiée jeudi. C’est donc sans surprise qu’on nous confirme que les électeurs républicains appuient majoritairement le programme et les priorités du président Trump.  

Une donnée étonne, cependant: 15% de la population appuie l’attitude et le comportement du président et, lorsqu’on isole les républicains, le tiers d’entre eux croient que Donald Trump se comporte de manière appropriée. Le président se fiche des conventions et n’hésite jamais à bousculer les traditions ou les ego. Grossier et cavalier, il assume pleinement l’image qu’il projette.  

Non seulement le président n’adopte-t-il pas un comportement digne de sa fonction, mais une majorité écrasante considère qu’il est égoïste, centré d’abord sur ses intérêts personnels. Même chez les républicains, qui sont 73% à le percevoir ainsi.  

Donald Trump égoïste pour 80% des Américains
Pew Research Center

Bien sûr, au moment de cocher son bulletin de vote, un électeur ou une électrice n’accordera peut-être pas la priorité à cet indicateur, mais, dans une course qui pourrait bien être très serrée, les conseillers du président garderont probablement quelques notes sur ce sujet.   

Au-delà de cette désapprobation généralisée du comportement du président, l’enquête présente quelques autres données significatives. Malgré un faible taux d’approbation dans l’ensemble de la population, Donald Trump peut toujours compter sur des appuis solides. Nous saurons en novembre si ces appuis sont toujours suffisants dans les États pivots pour lui permettre de sauver sa présidence. Vous savez déjà que nous n’aurons que quatre ou cinq États à surveiller pour connaître l’identité du vainqueur.  

Si les stratèges du président souhaitent utiliser les données de cette étude pour préparer la campagne, ils peuvent aussi s’en remettre à des données plus positives que celles décrites plus haut.  

Le président est perçu comme un homme intelligent par 50% des électeurs et 36% d’entre eux apprécient sa combativité. Bien sûr, l’analyse de ces chiffres à la lumière de l’allégeance politique du répondant permet de constater des distinctions majeures dans la perception respective des démocrates et des républicains. Je précise cependant que les moyennes prennent en considération l’opinion de ceux et celles qui ne déclarent aucune allégeance.  

Si vous avez envie de pousser plus loin la lecture et l’analyse de cette étude, vous cliquez ici pour y accéder.