/maisonextra
Navigation

Comment financer des rénos sans devoir se trouver une 2e job

Coup d'oeil sur cet article

 Rares sont ceux qui peuvent se vanter d’avoir les moyens nécessaires pour payer leurs rénovations. Comme travailler 90 heures est nocif, on te conseille plutôt de te tourner vers du financement pour y arriver. 

 Des réparations mineures aux travaux majeurs, chaque situation de rénovation a sa solution. 

 En voici quelques-unes. 

 Pour les grosses rénos 

 Recourir au financement hypothécaire à l’achat d’une nouvelle propriété 

 Si tu songes à faire des changements majeurs à ta future maison, comme abattre le mur de ta salle de bain pour la transformer en mini-manoir, ce type de financement peut être stratégique pour toi. 

 Il te permet d’ajouter le coût total estimatif de tes rénos à la valeur de l’emprunt hypothécaire et ainsi profiter des taux d’intérêt, en général plus bas, de l’hypothèque. 

 L’offre d’achat doit cependant être approuvée pour que l’opération puisse fonctionner. 

 Une fois l’offre acceptée, un courtier hypothécaire peut prendre en charge ton dossier d’achat et de rénovation. Il veillera à ce que tout soit en ordre pour que tu puisses percevoir un ou des versements du prêteur. 

 Le fun de la poussière jusque dans le frigo et des coups de marteau à 7 h peut commencer! Yeaaaah

«Youpiiii! De la poussière partout pendant un an!»
Crédit: Adobe
«Youpiiii! De la poussière partout pendant un an!»

 Petit rappel : ajouter des frais de rénovation au prêt hypothécaire pourrait affecter ta mise de fonds, qui doit être au minimum 5 % du prix d’achat (pour une maison de 500 000 $ ou moins). 

 Utiliser le refinancement hypothécaire sur la propriété 

 Avec des remboursements mensuels répartis sur une longue période de temps et un taux d’intérêt assez bas, cette option peut aussi être avantageuse pour ceux qui s’attaquent à des travaux de longue haleine. 

Le meilleur réveil-matin qui soit.
Crédit: Adobe
Le meilleur réveil-matin qui soit.

 Prendre une marge de crédit hypothécaire 

 Comme son cousin le refinancement, la marge de crédit hypothécaire permet d’aller chercher un pourcentage intéressant de la valeur marchande de ta propriété, soit jusqu’à 65 %. 

 Elle offre également un taux d’intérêt habituellement plus bas que les marges traditionnelles et les prêts personnels. 

 Ce type de subvention est d’ailleurs plus «flexible» que le refinancement, puisqu’il n’y a pas d’échéance de paiement ni aucune restriction quant à la nature de la dépense. 

Quand un simple changement de lavabo se métamorphose en rénovation complète de la salle de bain...
Crédit: Adobe
Quand un simple changement de lavabo se métamorphose en rénovation complète de la salle de bain...

 Mais avant d’appeler un courtier pour lui manifester ta joie de vivre suite à cette nouvelle, il y a quelques petites choses que tu devrais savoir. 

 D’abord, le prêteur peut exiger que tu mettes ta propriété en garantie. 

 Aussi, il faut une grande discipline pour ne pas utiliser la marge comme un compte en banque sans fin et ultimement crouler sous les dettes. 

«Eh boy! Qui aurait cru qu'un comptoir en granite coûtait aussi cher?»
Crédit: Adobe
«Eh boy! Qui aurait cru qu'un comptoir en granite coûtait aussi cher?»

 Tout comme une carte de crédit personnelle, payer seulement les intérêts mensuels sur une période prolongée peut te coûter cher. 

 Autrement dit, rembourse donc la totalité de ta marge avant de te procurer le dernier iPhone. 

 Faire bon usage des programmes et subventions 

 Plusieurs municipalités au Québec offrent des subventions pour diminuer la facture des propriétaires rénovateurs. 

 Pour les petits travaux 

 Utiliser la carte de crédit 

 Cette avenue peut être pratique pour les achats rapides et faciles à rembourser, comme du plâtre pour colmater un trou dans un mur ou un nouveau marteau. 

 Attention de ne pas tomber dans le gouffre des dettes à cause des hauts taux d’intérêt. 

 Recourir au prêt personnel 

 Avec un taux d’intérêt plus bas que celui d’une carte de crédit et l’option de paiements fixes pendant une courte période de temps, le prêt personnel peut être un bon choix pour financer des rénovations qui demandent peu de ressources, comme mettre ta cuisine à la dernière mode. 

«Chérie, le brun est tendance comme couleur de cuisine, non?»
Crédit: Adobe
«Chérie, le brun est tendance comme couleur de cuisine, non?»

 Prendre une marge de crédit 

 Ça te donne une grande flexibilité de financement, puisque tu peux avoir accès à ta marge en tout temps et que le remboursement de celle-ci peut être fait selon un échéancier à ton goût. 

 Le taux d’intérêt est généralement plus bas que celui d’un prêt personnel ou d’une carte de crédit. 

 Toutefois, il faut être vigilant, car rembourser seulement le taux d’intérêt requis peut te catapulter rapidement dans l’univers sombre de l’endettement. 

 Bref, l’important est de bien connaître ses objectifs de rénovation et de consulter des experts afin d’utiliser le mode de financement idéal. Bonnes rénos!