/news/currentevents
Navigation

Une fin tragique pour un jeune couple

Les amoureux sont morts dans un accident de la route

accident Quyon
Facebook

Coup d'oeil sur cet article

PONTIAC | Deux jeunes résidents de l’Outaouais qui se fréquentaient depuis plusieurs années ont connu une fin tragique quand ils sont décédés dans un accident de voiture, dimanche.  

« Ils étaient très affectueux l’un envers l’autre », a confié avec des trémolos dans la voix l’employeur de Karine Marion, morte dans un accident de la route avec son petit ami, Todd Junior Vibert. Les deux étaient dans la jeune vingtaine. 

« Elle était un ange, mais sans ailes », a ajouté le propriétaire de Centre auto Amyotte, Raymond Amyotte. 

L’accident s’est produit dimanche sur la route 148, dans le secteur de Quyon, à Pontiac. Selon la police, vers 19 h, la voiture que conduisait Todd Junior Vibert se serait retrouvée dans l’autre voie avant d’entrer en collision avec une autre véhicule venant en sens inverse.  

Un troisième occupant de l’auto a subi des blessures sérieuses, mais on ne craindrait pas pour sa vie. 

Dans le second véhicule, une conductrice et ses deux enfants ont aussi subi des blessures sérieuses, mais leur vie n’est pas en danger. 

« Avant qu’ils aient leur permis de conduire, ils [les amoureux décédés] se rendaient à vélo près de la voie ferrée pour se voir, raconte M. Amyotte. De ce que j’ai entendu dire, ils regardaient pour s’acheter une maison prochainement. » 

Ils « allaient bien ensemble » 

Selon leurs pages Facebook respectives, Karine Marion et Todd Junior Vibert ont commencé à se fréquenter en 2012. Le couple semble heureux et amoureux sur plusieurs photos.  

« On a été très bouleversé d’apprendre leur décès et il n’y a pas assez de qualités pour exprimer la personne qu’était Karine. J’ai encore de la difficulté à croire que ce soit arrivé », affirme M. Amyotte. 

Karine Marion était l’une de ses employées depuis un peu plus de quatre ans et travaillait à la comptabilité. Le propriétaire de l’entreprise a aussi connu son conjoint puisqu’il a aussi travaillé à cet endroit. 

« Ils étaient deux personnes qui allaient bien ensemble », conclut M. Amyotte.  

– Avec l’Agence QMI  

  • Les raisons de l’accident sont inconnues, mais la vitesse et les drogues ont été écartées des hypothèses, selon la police. Une enquête a été ouverte.