/news/currentevents
Navigation

Fillette martyre: le père et la belle-mère vont directement à procès

Coup d'oeil sur cet article

Le père et la belle-mère de la fillette martyre de 7 ans de Granby, morte en avril dernier, renoncent à leur enquête préliminaire et vont directement à procès.  

Détenue depuis son arrestation le 1er mai 2019, la belle-mère de la petite est accusée du meurtre non prémédité de la fillette, de séquestration et de voies de fait graves.  

Le père de l'enfant fait face à des accusations de négligence criminelle causant la mort, de séquestration, d’abandon d'enfant et d'avoir omis de lui fournir les choses essentielles à la vie. L’homme a été remis en liberté sous de strictes conditions.  

Le 29 avril 2019, la fillette a été découverte inconsciente à l'intérieur de la résidence familiale de Granby. Elle est décédée vraisemblablement de maltraitance le lendemain à l'hôpital.  

Les deux accusés subiront des procès séparés devant juge et jury. La belle-mère et le père de l’enfant reviendront en Cour supérieure le 30 mars afin de tenter de trouver une date pour leur procès.  

Le procureur aux poursuites criminelles Claude Robitaille est peu optimiste concernant la tenue de l’un des deux procès d’ici la fin de l’année 2020 en raison de l'engorgement des rôles et de la disponibilité de salles et de juges pour des procès de cette ampleur, qui nécessitent un mois minimum pour la présentation de la preuve.