/news/education
Navigation

Grève des chargés de cours à l'Université de Sherbrooke

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE – Environ 2600 chargés de cours de l’Université de Sherbrooke ont entamé une grève générale illimitée, lundi, forçant l'annulation de plus de 1100 cours. 

Le Syndicat des chargées et des chargés de cours de l’Université de Sherbrooke, qui revendique de meilleures conditions de travail pour ses membres, a affirmé avoir déposé une offre dimanche soir. Or, malgré une nuit de négociations, le syndicat et l'université n'ont pu s'entendre. 

Des dizaines de grévistes ont établi une ligne de piquetage devant l'université, lundi matin, où ils faisaient entendre leurs revendications. «Il est grand temps que l'université comprenne que, sans chargé de cours, il n'y a pas d'université», a plaidé André Poulin, un chargé de cours rencontré par TVA Nouvelles. 

Les chargés de cours donnent près de 50% des cours de l'Université de Sherbrooke, dont 75% des classes de premier cycle. Environ 30 000 élèves sont touchés par la grève. 

Les deux parties ont bon espoir de s'entendre sur les derniers détails, puisque la majeure partie des négociations est déjà complétée. Elles aimeraient convenir d’une entente le plus rapidement possible, pour minimiser l’impact sur la session des étudiants. 

Les chargés de cours sont sans contrat de travail depuis près de deux ans.