/finance
Navigation

Le COVID-19 gruge la fortune des ultra-riches

Les multimilliardaires perdent des sommes colossales

FILES-FRANCE-BUSINESS-LUXURY-DISTRIBUTION
Photo AFP Le Français Bernard Arnault, quatrième fortune mondiale, est le multimilliardaire dont le patrimoine a le plus diminué hier.

Coup d'oeil sur cet article

La crainte des investisseurs et le coronavirus font trembler les marchés boursiers et affectent le portefeuille des milliardaires. Les dix plus grands perdants de ce lundi noir ont vu s’envoler environ 45,7 milliards $. 

Selon des données du magazine Forbes, c’est Bernard Arnault et sa famille qui ont encaissé la plus grande perte financière. 

Le patron du groupe français LVMH, qui possède environ 75 marques de prestige comme Louis Vuitton, Dior et Givenchy, a vu sa fortune chuter de 6 milliards $ pour atteindre 92,6 milliards $ en quelques heures.

L’homme d’affaires Mukesh Ambani a aussi vu la valeur de son portefeuille, maintenant estimé à 42,2 milliards $, diminuer de 11,68 %. Il est à la tête de la compagnie indienne Reliance Industries, spécialisée notamment dans l’industrie pétrochimique. 

Il faut dire que les prix du pétrole sont actuellement à un niveau très bas en raison de l’incertitude économique et de la guerre des prix entre la Russie et l’Arabie saoudite.

Dans le top 10 des plus grands perdants, on retrouve plusieurs présidents du GAFAM. La fortune de Mark Zuckerberg (Facebook) a notamment plongé de 4,2 milliards $ pour atteindre 62,8 G$. 

Vendredi dernier, les analystes pour la firme boursière Needham Laura Martin et Dan Medina ont mentionné que les revenus publicitaires de Facebook pourraient souffrir du coronavirus.

De « 30 % à 45 % » des recettes de la plateforme proviennent de publicité pour des voyages, du divertissement, de la vente au détail ou de biens de consommation.

Le PDG d’Amazon et l’homme le plus riche au monde, Jeff Bezos, a aussi souffert financièrement de la valse des marchés boursiers, voyant sa fortune passer de 116,9 à 111,3 milliards $, tout comme le cofondateur de Microsoft Bill Gates. Ce dernier a perdu 3,8 milliards $ hier.

Les Québécois aussi

Même si la propagation du coronavirus ne frappe pas de plein fouet le Canada, plusieurs hommes d’affaires ont constaté un impact dans leur portefeuille. David Thomson, dont la famille est, entre autres, propriétaire du quotidien national The Globe and Mail, a perdu 1,5 milliard $.

Au Québec, Emanuele (Lino) Saputo, qui a dirigé Saputo, et Alain Bouchard, cofondateur de la chaîne Alimentation Couche-Tard, ont tous deux perdu respectivement 335 et 238 millions $. Leur fortune est aujourd’hui de 4,4 milliards $ et de 3,9 milliards $.

LES DIX GRANDS PERDANTS DU LUNDI NOIR

1. Bernard Arnault et sa famille

  • 92,6 G$ (-6,0 G$/-6,12 %)2

2. Mukesh Ambani

  • 42,2 G$ (-5,6 G$/-11,68 %)

3. Jeff Bezos

  • 111,3 G$ (-5,6 G$/-4,77 %)

4. Warren Buffett

  • 76,2 G$ (-5,4 G$/-6,66 %)

5. Carlos Slim Helu et sa famille 

  • 56,4 G$ (-4,8 G$/-7,90 %)

6. Mark Zuckerberg

  • 62,8 G$ (-4,2 G$/-6,26 %)

7. Bill Gates

  • 104,4 G$ (-3,8 G$/-3,51 %)

8. Françoise Bettencourt Meyers et sa famille

  • 53,6 G$ (-3,6 G$/-6,21 %)

9. Elon Musk

  • 33.3 G$ (- 3,4 G$/-9,18 %)

10. Larry Page

  • 55.8 G$ (- 3,3 G$/-5,51 %)

Source : Forbes