/world/usa
Navigation

Weinstein : «Jennifer Aniston devrait être tuée», a écrit le producteur dans un courriel

Weinstein : «Jennifer Aniston devrait être tuée», a écrit le producteur dans un courriel
AFP

Coup d'oeil sur cet article

En 2017, Harvey Weinstein, condamné mercredi à 23 ans de prison pour viol et agression sexuelle, a répondu à un journaliste que «Jen Aniston devrait être tuée», lorsque ce dernier l'a questionné à propos d'allégations d'agression à l'endroit de l'actrice.  

• À lire aussi: Selon son frère, Harvey Weinstein «appartient» à un «vrai enfer»

Parmi les documents révélés en cour la veille, Variety a trouvé un courriel datant du 31 octobre 2017 dans lequel Weinstein écrit que «Jen Aniston devrait être tuée.»     

Apparemment, un journaliste du National Enquirer s'apprêtait à faire paraître une histoire alléguant que Weinstein aurait déjà agressé l’actrice de Friends. Il a tenu ces propos lorsque le reporter a tenté d'obtenir les commentaires du producteur déchu.    

Selon les représentants d’Aniston, ces allégations d’inconduites sexuelles sont fausses.    

Ce courriel constitue seulement un des milliers de documents démontrant les comportements problématiques du fondateur de Miramax. Weinstein entretenait aussi des correspondances avec plusieurs personnes influentes, dont Jeff Bezos et Michael Bloomberg.    

- Avec Marc-Antoine Turcotte