/news/consumer
Navigation

Branle-bas de combat au Costco

Coup d'oeil sur cet article

Les consommateurs se sont précipités dans les magasins Costco, ce matin, dès leur ouverture, pour faire des réserves de toutes sortes en prévision d’une quarantaine possible en raison du coronavirus.  

Dans les rangées, les nombreux clients cherchaient désespérément du papier de toilette, disparu des tablettes, avant de finalement se rabattre sur des boîtes de mouchoirs ou des essuie-tout.  

Certains travailleurs ont même avancé que l’achalandage était pire que celui de la période du temps des Fêtes.  

«Quand je suis arrivée, j'ai vu qu'il y avait une petite panique chez les gens. Ça fait un peu peur, j'avoue. Mais avec le papier de toilette et les Scott Towels, ça devrait être correct», témoigne une cliente.  

Notre journaliste a pu constater que Costco avait prévu certaines mesures pour rassurer les clients et limiter la contagion possible du coronavirus. À l'entrée d’une succursale, une employée distribuait des lingettes et nettoyait les chariots.   

Justifié? 

Si certains trouvent que cette frénésie de consommation est injustifiée, d’autres pensent que faire des achats pour affronter la pandémie est une nécessité.  

Une femme, masque au visage, est repartie avec cet énorme contenant de Lysol liquide puisqu'il n'y a plus de lingettes sur les tablettes.  

Plusieurs épiciers ont dit avoir enregistré des chiffres d'affaires exceptionnels aujourd'hui.