/news/society
Navigation

Coronavirus: les messes de week-end annulées dans les églises catholiques du Québec

Coup d'oeil sur cet article

L’Assemblée des évêques catholiques du Québec (AECQ) a annoncé l’annulation jusqu’à nouvel ordre de toutes les messes du samedi soir, du dimanche et les célébrations dominicales de la parole.

Les fidèles sont invités à s’unir en Église en écoutant la messe télévisée et en soulignant le dimanche à la maison en utilisant leur bible ou les ressources disponibles sur le web.

«Compte tenu [...] du fait qu’un grand nombre de nos paroissiens sont âgés de plus de 65 ans et sont de ce fait davantage à risque de contracter le virus, nous avons décidé pour tous les diocèses et les églises catholiques de rite oriental la mise en place [de ces dispositions]», explique l’AECQ par communiqué. 

«Le Gouvernement a interdit les rassemblements de plus de 250 personnes. [En prenant cette disposition pour l’ensemble des églises catholiques du Québec], on évite, par exemple, que les 150 personnes d’une église fermée se déplacent vers une autre», précise pour sa part Mgr Pierre Murray.

Ce dernier assure que l’AECQ collaborera avec les autorités civiles et fera sa part pour endiguer la propagation de la COVID-19. 

À noter que les lieux de culte demeureront accessibles pour les plus petits rassemblements et pour les visites personnelles, tout comme les messes de semaine. Pour ce qui est des célébrations comme les mariages ou les funérailles, les diocèses concernés auront à prendre une décision pour le maintien ou non des activités, s’il y a lieu.

Jusqu’à présent, l’AECQ avait seulement pris des mesures générales de prévention pour la saison de la grippe. Parmi celles-ci, on retrouve le fait de se laver les mains fréquemment, d’éviter les contacts physiques et de ne pas communier sur la langue ou dans la coupe.

Les évêques catholiques de la province disent prier pour les personnes touchées par le virus, ainsi que pour le personnel soignant des hôpitaux «qui se dévoue avec grande générosité».