/lifestyle/pleinsfeuxsurquebec
Navigation

Centraide : 15,6 M$ en 2019 pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale

Centraide : 15,6 M$ en 2019 pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Grâce au travail soutenu et à l’engagement de son réseau de 5000 bénévoles et de son équipe, ainsi qu’à la générosité remarquable de dizaines de milliers de donateurs, une somme record de 15 610 430 millions de dollars a été amassée par Centraide Québec et Chaudière-Appalaches afin de lutter contre les conséquences de la pauvreté et de l’exclusion sociale.  

Pour souligner cette belle réussite et remercier celles et ceux qui s’investissent auprès de l’organisme, Centraide a organisé une soirée le 10 mars à l’Hôtel Château Laurier Québec en compagnie des quatre coprésidents de la campagne 2019 : Kathy Argall, de BMO, Sophie D’Amours, de l’Université Laval, François Dion, de Levio, et Alain Girard, de l’Hôtel Château Laurier Québec. 

 En 2019, une personne sur cinq de la région a pu être aidée grâce à l’un des 214 organismes soutenus par Centraide. Bruno Marchand, président-directeur général de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, a profité de l’occasion pour rappeler combien les besoins sont grands dans nos régions prospères. « Sommes-nous dans l’augmentation des sommes recueillies pour l’exploit? Non. Les besoins sont là. Nos régions sont prospères. La main-d’œuvre y est en demande, a-t-il dit. Malgré tout, le fossé des inégalités sociales s’y creuse. Pendant que des richesses s’accumulent de manière exponentielle, les personnes les plus vulnérables perdent chaque jour un peu plus leur capacité à subvenir à leurs besoins. Heureusement, les gens d’ici répondent présents et s’engagent avec Centraide pour changer la donne. » 

 À cet égard, rappelons qu’au Québec : 30 % des locataires consacrent plus de 30 % de leur revenu au paiement de leur loyer ; Près de 40 % des usagers des banques alimentaires ont des enfants;1 enfant sur 4 qui entre à la maternelle est vulnérable dans au moins un domaine de développement ; 30 000 personnes assistées sociales de la région de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches doivent vivre avec un revenu qui représente à peine de 55 à 80 % du panier de consommation. 

Don et information : centraide-quebec.com