/misc
Navigation

Denis Touchette en charge de la défensive des Carabins

Denis Touchette
Photo Agence QMI, Joël Lemay Denis Touchette

Coup d'oeil sur cet article

Denis Touchette effectue un retour chez les Carabins de l’Université de Montréal dans un rôle identique à celui qu’il occupait lors de son premier séjour de 2006 à 2011. 

Touchette occupera le poste de coordonnateur défensif libre après le départ de Danny Maciocia comme directeur général des Alouettes de Montréal. Il complétera l’année scolaire au Collège Notre-Dame, où il occupe un poste de directeur adjoint, avant de se joindre à temps plein aux Carabins. Depuis 2012, Touchette occupait le poste de coordonnateur défensif des Spartiates du Vieux Montréal. 

«Je suis pas mal content de retourner avec les Carabins et de vivre ma passion du football à temps plein», a mentionné Touchette après avoir été présenté, hier, en point de presse. «Quand je suis parti, je ne pensais pas faire un retour éventuellement. J’ai réfléchi quand Marco [Iadeluca] m’a contacté et je ne pouvais pas passer à côté de cette opportunité.» 

Nouvel entraîneur-chef des Carabins, Iadeluca a travaillé avec Touchette en 2011 avec les Bleus. Il a aussi dirigé contre lui quand il était coordonnateur offensif du Rouge et Or de l’Université Laval en 2010 et au cours des deux dernières saisons dans la rivalité entre les Phénix d’André-Grasset et les Spartiates. 

«Je voulais un entraîneur expérimenté qui avait du vécu au niveau universitaire, a expliqué Iadeluca. Les Carabins ont atteint la Coupe Vanier l’an dernier, et on ne veut pas prendre un pas de recul. Denis possède les mêmes valeurs, et c’est un éducateur de carrière. Avec ces critères en tête, il n’y avait pas 50 candidats.» 

«Comme moi à Grasset, Denis avait un bon emploi dans le milieu de l’éducation, mais j’ai réalisé qu’il était excité quand je l’ai approché, de poursuivre Iadeluca. Nos situations se ressemblent.» 

Iadeluca a-t-il contacté d’autres candidats avant d’arrêter son dévolu sur Touchette, notamment Paul-Eddy St-Vilien, qui occupe un poste similaire avec les Ravens de Carleton et qui a travaillé comme adjoint avec les Carabins pendant quelques années en plus d’être un proche ami du nouveau patron des Bleus?  

«Je n’embarquerai dans aucune autre discussion, a-t-il répondu. Je suis hyper content de l’embauche de Denis. Polo tout comme Marc Fortier [Laval], qui sont mes amis, ont un emploi ailleurs. Ça ne changera rien à l’amitié avec Polo qui dure depuis 25 ans.» 

Touchette assure que ce retour n’a rien à voir avec son départ de 2011 quand Maciocia avait embauché Noel Thorpe comme coordonnateur défensif. «Cela n’a aucun rapport», a affirmé Touchette qui avait écoulé la dernière année de son contrat avant de retourner au Collège Notre-Dame et avec les Spartiates en 2012. «Le passé, c’est le passé. J’aime beaucoup les gens en place à l’Université de Montréal et on partage les mêmes valeurs. Je vais me replonger cet hiver dans le football à trois essais pour voir l’évolution depuis mon départ. En raison de mon emploi du temps, je n’ai pas regardé une partie universitaire au complet depuis huit ans.»