/news/coronavirus
Navigation

Une chirurgienne est placée en isolement

Coup d'oeil sur cet article

Une chirurgienne de Montréal, placée en isolement chez elle après avoir été en contact avec une patiente infectée par le coronavirus, exhorte les citoyens à respecter les mesures de santé publique.

« En tant que membre de la société, soyez responsables. On ne peut pas dire que ça arrivera juste aux autres », insiste la Dre Amélie Foucault, chirurgienne à l’hôpital Notre-Dame, à Montréal.

« On est mieux de prévenir que de se retrouver dans une situation où le système de santé est dépassé », ajoute-t-elle.

Chirurgienne générale, Amélie Foucault ne peut plus travailler parce qu’elle a été placée en isolement par la santé publique, la fin de semaine dernière. 

On l’a informée qu’une de ses patientes, vue récemment dans une clinique, était infectée par le coronavirus.

« Ça prouve que le système de la santé publique fait son devoir d’essayer d’isoler la contamination », croit la docteure, jointe par téléphone.

« Ça m’a prise par surprise, avoue-t‐elle. C’est difficile à croire au début, je suis chirurgienne. Mais ça renforcit le fait que c’est arrivé. Si on s’en occupe, on pourra contenir [la pandémie]. »

Par souci de confidentialité, le nom de la patiente en question ne lui a pas été révélé.

À prendre au sérieux

« Étant jeune et en bonne santé, je ne m’inquiète pas trop, mais je suis les recommandations », dit la trentenaire.  

« Ce serait une mauvaise idée de prendre ça à la légère », ajoute la médecin.

Ainsi, la Dre Foucault a dû annuler les opérations prévues durant deux semaines. Elle a aussi reporté des rendez--vous et transféré des gardes à des collègues. 

Mis à part un peu de paperasse, elle ne peut pas vraiment travailler. Comme elle est payée à l’acte, elle ne reçoit aucun revenu durant ce temps.

« Je ne peux pas opérer par télémédecine, on n’est pas encore rendus là », dit-elle, tout en gardant le moral. 

« Quand bien même je serais fâchée, ce ne serait pas très productif. » 

Prenant l’isolement au sérieux, elle ne sort plus de chez elle. Des proches lui apportent des vivres qu’ils déposent à sa porte.

« On a tous un impact. Si on est mis en isolement, on le respecte », dit-elle.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres