/weekend
Navigation

Se reconnecter avec ses émotions

Alejandro Roemmers
Photo courtoisie, Alexandra Lopez

Coup d'oeil sur cet article

L’homme d’affaires et écrivain argentin A.G. Roemmers explique comment se reconnecter avec ses émotions, surmonter les défis présentés par la vie et vivre heureux, dans un conte philosophique au succès retentissant, Le retour du Jeune Prince. Inspiré par l’œuvre de Saint-Exupéry, A.G. Roemmers a imaginé qu’il venait à la rescousse d’un étrange garçon, perdu au bord d’une route de Patagonie, et que sa vie en serait changée à jamais.

Alejandro G. Roemmers, en entrevue, parle avec douceur de son conte initiatique vendu à plus de 3 millions d’exemplaires dans le monde.

« J’ai lu Le Petit Prince pour la première fois alors que j’étais à l’école primaire. Je devais avoir 9 ou 10 ans. Le livre a eu un gros impact sur ma vie : j’étais triste et j’avais le sentiment d’être moi aussi le Petit Prince, que j’allais devoir raconter mon histoire et que cela se produirait dans le futur. »

Un jour, l’envie d’écrire s’est présentée, mais ce n’était pas complètement clair et il ne savait pas quoi écrire. « J’ai eu besoin de 40 ans avant de savoir ce que je voulais dire. Je voulais expliquer mon expérience de vie », confie-t-il. 

« Je voulais expliquer comment, puisque mon père était propriétaire d’une grande entreprise familiale, je pouvais diriger une entreprise et être quand même “un bon gars”. Toute ma vie, j’ai tenté de vivre de cette façon. Je voulais montrer comment on peut être dirigeant d’entreprise sans perdre sa capacité de voir la beauté et de s’émerveiller au cœur de la nature. »

A.G. Roemmers est heureux de dire que les enseignements qui apparaissent dans son conte sont vrais et qu’ils lui ont apporté beaucoup.

En Patagonie

L’écrivain s’est laissé guider par la beauté des grandes étendues de la Patagonie andine en écrivant. Il possède lui-même un ranch dans la région des Sept Lacs.

« Comme Saint-Exupéry a beaucoup volé au-dessus de la Patagonie, je me suis dit que c’était le bon endroit pour situer le conte. Saint-Exupéry aimait beaucoup l’Argentine et il a connu sa femme, Consuelo, à Buenos Aires. »

Dans le conte, le narrateur propose au Jeune Prince différentes manières de faire face à ses problèmes. Il explique entre autres qu’on peut être plus heureux lorsqu’on commence à penser avec le cœur plutôt qu’avec sa tête. 

Il partage ce qu’il a vécu lui-même. « Lorsque j’ai terminé l’université, j’étais perçu comme un gagnant par tout le monde. J’avais de bonnes notes, je réussissais dans les sports. Mais je n’étais pas heureux du tout. J’ai réalisé que, dans la vie, ce que les gens appelaient “l’intelligence” n’était pas vraiment utile. J’ai découvert ce que, plus tard, quelqu’un a appelé “l’intelligence émotionnelle”. »

Il a commencé à lire des livres de croissance personnelle et beaucoup de livres sur la spiritualité. « J’ai réalisé que je ne vivais pas ma vie comme je le voulais vraiment. J’étais pour ainsi dire divisé en deux : une personne en affaires et une autre avec mes amis, alors que j’écrivais des poèmes et que je jouais du piano. »

La fin d’un robot

« Après dix ans, j’ai réalisé que je vivais comme un robot ; j’étais très détaché de mes émotions. J’ai réalisé, lentement, que ce qui est important, c’est de vivre sa vie, de se laisser porter par elle, et que la réussite n’est pas si importante. »

Alejandro G. Roemmers partage cet enseignement : l’amour n’est jamais inutile. « Je parle de l’amour en général. C’est une énergie positive. Même si, par exemple, vous aimez une personne qui ne s’avère pas la bonne, l’amour que vous avez donné prouve que vous êtes humain et touchera éventuellement d’autres personnes. »

  • A. G. Roemmers est né à Buenos Aires en 1958.
  • Il est à la tête d’une des plus grandes industries pharmaceutiques d’Argentine.
  • Il est considéré comme un des hommes les plus fortunés du pays.
  • Il est également un poète réputé et ses livres ont reçu plusieurs prix.
  • Le retour du Jeune Prince est un best-seller international en cours de publication dans une trentaine de langues.
Le retour du Jeune Prince<br/>
A.G. Roemmers<br/>
Éditions City<br/>
166 pages
Photo courtoisie
Le retour du Jeune Prince
A.G. Roemmers
Éditions City
166 pages