/sports/others
Navigation

Volleyball collégial féminin: les Élans de Garneau s’inclinent en finale du championnat canadien

Volleyball collégial féminin: les Élans de Garneau s’inclinent en finale du championnat canadien
Photo DIDIER DEBUSSCHÈRE

Coup d'oeil sur cet article

La saison parfaite des Élans de Garneau s’est terminée en finale du Championnat canadien collégial de volleyball féminin, samedi soir, sur leur terrain, devant un parterre réduit à moins de 250 personnes, comme l’exige la règle du gouvernement québécois.  

Après avoir remporté le premier set, les Élans n’ont pas été en mesure de suivre le rythme des puissantes Mariners de Vancouver Island University, qui l’ont emporté en quatre manches pour signer un troisième titre national consécutif. Les Élans ont mis la main sur l’argent et le podium a été complété par Red Deer.  

«On rêvait de gagner l’or et on vit une déception, mais nous avons joué notre meilleur volleyball de l’année lors des trois parties au national, a résumé l’entraîneur-chef, Ian Poulin-Beaulieu. Je suis très fier de notre médaille. Ça fait longtemps que le Québec n’avait pas gagné une médaille au national. Nous avons tellement apprécié le tournoi. On se sent privilégié d’avoir pu jouer dans les circonstances.»  

Volleyball collégial féminin: les Élans de Garneau s’inclinent en finale du championnat canadien
Photo DIDIER DEBUSSCHÈRE

Pour les Élans qui complètent la saison avec une fiche de 22 victoires et un revers, il s’agit de la 19e médaille de leur histoire au national et d’une septième d’argent. De leur côté, les Mariners montaient sur le podium pour une 17e fois, dont à six reprises sur la plus haute marche.  

Laurence Flamand a mené les Élans avec 14 attaques marquantes pour mériter le titre de joueuse par excellence du match. «On pourrait sentir une petite déception, mais nous avons tellement travaillé fort qu’il n’y a pas de déception, a-t-elle souligné. Cette médaille d’argent est une victoire pour nous. Je suis vraiment fière et contente de nous. Merci à nos parents qui nous ont appuyées. On a perdu contre une super bonne équipe. Des filles physiques et hautes. La hauteur fait la différence au volleyball. C’est plate pour moi qui fait 5 pi 8 po.»  

Joueuses internationales  

Les Mariners ont conclu la saison avec une fiche parfaite de 29 victoires et aucune défaite. Les championnes misent sur trois joueuses internationales de premier plan. Élue joueuse par excellence de la finale, l’Ukrainienne Jane Nyukhalova a brillé, en finale, avec 20 attaques marquantes. La Brésilienne Karoline Tormena (13) et la Croate Andrea Cankovic (9) ont également donné des maux de tête aux Élans. Tormena a été choisie joueuse par excellence du tournoi.  

Volleyball collégial féminin: les Élans de Garneau s’inclinent en finale du championnat canadien
Photo DIDIER DEBUSSCHÈRE

«Avec respect, il n’y a pas une joueuse universitaire dans le RSEQ qui peut faire ce que Nyukhalova et Tormena font, a mentionné Poulin-Beaulieu. Cankovic joue à Vancouver Island University depuis cinq ans. On parle de filles de 23, 24 et 25 ans. Est-ce équitable? On joue dans la même ligue. De notre côté, nos filles s’en vont à l’Université et elles ont le potentiel pour être meilleures qu’elles dans cinq ans.»  

Maman depuis l’automne, l’attaquante de 6 pi 4 po a très peu joué lors des deux premières parties et n’a pas débuté la finale. «En raison de notre début de match, le coach a eu peur et a rentré Nyukhalova, a souligné l’entraîneur-chef des Élans. On avait Nyukhalova et Tormena à gérer après ça. On savait que ça viendrait des ailes.»  

Comme c’est le cas dans le réseau universitaire, les Mariners peuvent aligner trois joueuses internationales. L’an prochain, on nous a dit qu’une deuxième Brésilienne se joindra à l’équipe en remplacement de Cankovic, qui a complété son parcours de cinq ans.  

Avec 14 attaques marquantes en finale, Laurence Flamand a été élue sur la première équipe d’étoiles du championnat. Ses coéquipières Jade Marquis, Rachel St-Amand et Roxane St-Amand ont été sélectionnées au sein de la deuxième constellation.