/news/coronavirus
Navigation

Crise du coronavirus: 1300$ pour revenir du Pérou

Coup d'oeil sur cet article

Au Pérou depuis le 6 mars, Audrey Rioux ne devait rentrer à Montréal que le 26 mars. La quiétude de ses vacances a toutefois rapidement laissé place aux préoccupations, face à la pandémie de coronavirus.  

« Tout a changé super rapidement au Canada », analyse la jeune femme. 

Sans assurance annulation, incapable de joindre Air Canada, Audrey Rioux n’a eu d’autre choix que de débourser plus de 1300 $ de ses poches pour réserver en ligne un aller simple de Lima, qui doit la ramener dans la métropole, lundi soir. À l’origine, son vol aller-retour lui avait coûté 700 $. 

« Pour l’instant, je suis perdante dans cette histoire, mais je me dis aussi qu’il y a des gens pour qui c’est encore plus compliqué. J’ai croisé beaucoup de touristes qui sont pris ici pour minimum un mois, et à leurs frais », relativise-t-elle.