/news/coronavirus
Navigation

COVID-19 : Vous nous avez posé des questions, nos experts vous répondent

Coup d'oeil sur cet article

Les annonces du gouvernement Legault et les directives de la Santé publique ont soulevé de nouveaux questionnements dimanche. Vous avez encore une fois été nombreux à nous écrire par rapport à la pandémie qui sévit en ce moment. Nous avons posé quelques-unes de vos questions à des experts. Voici leurs réponses.   

  

Je souffre d'une maladie pulmonaire chronique, devrais-je éviter de sortir et de prendre les transports communs? (Question provenant de Marie Daignault)   

«Oui, vous devriez éviter de sortir autant que possible. Les gens avec des maladies pulmonaires font partie de ceux qui pourraient être les plus vulnérables. Ce qu'il faut retenir, c’est qu’on doit suivre les recommandations du gouvernement et de rester à la maison le plus possible. Demandez à vos proches de vous aider à vous organiser dans les circonstances. On y va 2 semaines à la fois.»    

- Dr Gary Kobinger, directeur du Centre de recherche en infectiologie de l’Université Laval   

Est-ce que la COVID-19 peut survivre à la congélation d’un plat et à sa cuisson au micro-ondes à puissance maximale? (Question provenant de Jean-Robert Primeau)   

«À la congélation, le virus pourrait possiblement survivre sur une surface qui est lisse. Au micro-ondes, on peut présumer qu’il sera détruit en raison de la chaleur. Ce qu’il faut retenir toutefois, c’est que le virus ne se transmet pas par la bouche. Il s’agit d’un virus respiratoire qui entre par notre nez, notre gorge ou nos yeux, et non par tout ce qu’on avale.»    

- Dre Caroline Quach-Thanh, pédiatre, microbiologiste et infectiologue au CHU Sainte-Justine   

Je suis une femme enceinte et je vis avec mon copain et son fils qui vit avec nous en garde partagée. Suis-je à risque? (Question provenant de Patricia Izquierdo Saenz)   

«Il n’y a pas pour l’instant de rapport sur l’impact du virus sur les femmes enceintes. Normalement, il ne devrait pas avoir plus d’impact, mais des études sont toujours en cours. Encore là, la prudence est de mise.»    

- Dr Gary Kobinger, directeur du Centre de recherche en infectiologie de l’Université Laval   

Je travaille dans une firme comptable et nous recevons des appels téléphoniques de personnes âgées pour leur déclaration d'impôt. La date pour l'envoi des déclarations d'impôt est le 30 avril 2020. Est-ce qu'il a été prévu une prolongation des délais pour l'envoi des déclarations? (Question provenant de Jocelyne Dastous)   

«Revenu Québec est sensible aux préoccupations et aux inquiétudes que peut susciter l’éclosion de COVID-19, tant chez ses employés qu’au sein de la population. Nous suivons de près l’évolution de la situation, en collaboration avec les autorités de la santé publique, ainsi que les autres instances gouvernementales. En ce qui concerne les mesures fiscales, nous poursuivons actuellement nos travaux afin d’identifier des mesures d’assouplissement, qui pourraient être offertes aux citoyens et aux entreprises. Cependant, en tout temps il est aussi possible de demander l’annulation de pénalités et intérêts, dans des situations bien précises : https://www.revenuquebec.ca/fr/juste-pour-tous/assurer-la-conformite-fiscale/penalites-et-interets/demande-dannulation-dinterets-de-penalites-ou-de-frais/”    

- Geneviève Laurier, porte-parole chez Revenu Québec   

Est-ce possible d’être infecté à deux reprises par la COVID-19 ? (Question provenant de Pierre Fiset)   

«C’est possible que le virus revienne une deuxième fois, mais selon ce qu’on observe, il s’agit de cas très rares. Ces cas-là sont souvent associés avec des patients avec des systèmes immunitaires atypiques. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’actuellement, la grosse majorité des gens qui attrapent la COVID-19 peuvent en guérir et comme on guérit de l’influenza.»    

- Dr Gary Kobinger   

Quelles sont les mesures prises par les propriétaires de salons funéraires? (Question provenant de Michel Langevin)   

« Depuis jeudi, dans toutes nos succursales, on a des postes de désinfectant pour les mains et on a installé des affiches pour demander aux gens de ne pas se donner d’accolades ni se serrer la main. On encourage notre clientèle à faire les arrangements funéraires par téléphone s’il y a un décès dans leur entourage. On a mis en place plusieurs systèmes pour faciliter les arrangements à distances. On recommande de réduire le nombre de personnes aux funérailles. On les encourage à faire des funérailles avec la famille intime seulement et que ce soit la semaine. On a fermé les espaces pour enfants. Et oui, il y a déjà des familles qui ont demandé de reporter. Dans ces cas-là, on s’occupe d’avertir les fournisseurs. On ne force pas les familles pour l’instant, car elles vivent déjà un deuil. C’est déjà un deuil de perdre quelqu’un, alors on essaie d’être compréhensif tout en s’assurant de réduire les risques de propagation. »    

- Jeannette Rioux, communications des salons Alfred Dallaire.   

Nous tenterons de répondre à vos questions ici même au cours des prochains jours si vous nous faites parvenir un courriel à l’adresse coronavirus@quebecormedia.com

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres