/travel/quebec
Navigation

Agréable balade au mont Saint-Grégoire

JM 0317 Évasions
Photo courtoisie, Alain Demers Au sommet, le panorama à 360 degrés est saisissant.

Coup d'oeil sur cet article

C’était une belle journée de printemps, donnant le goût d’une randonnée en nature. Avec ma compagne et son ado, je me suis rendu au mont Saint-Grégoire, sur le chemin du Sous-Bois.  

Au CIME (Centre d’interprétation du milieu écologique du Haut-Richelieu), les sentiers sont signalisés et bien aménagés. Le grand tour se fait aisément en deux heures, tout en prenant le temps de s’arrêter pour les points de vue. 

La montée a été grandement facilitée avec des crampons de montagne.
Photo courtoisie, Alain Demers
La montée a été grandement facilitée avec des crampons de montagne.

Les fameux crampons 

À l’accueil, recevant à peine trois ou quatre personnes à la fois, la préposée nous a montré la carte des sentiers, des passages glissants étant surlignés en rouge ici et là. L’usage de crampons de montagne s’imposait. J’avais les miens, nous avons loué les autres.  

Sur le sentier Le Panorama, malgré des escaliers taillés à même le sol pour faciliter la montée, les crampons se sont avérés utiles. Des marcheurs en espadrilles redescendaient avec hésitation, en s’accrochant au moindre petit arbre pour ne pas glisser.  

JM 0317 Évasions
Photo courtoisie, Alain Demers

Panorama  

Premier arrêt : le belvédère. Sous nos yeux s’étend une courtepointe agricole formée de champs, de petits boisés et de vergers. Nous avons ensuite repris le sentier jusqu’au sommet.  

Le panorama à 360 degrés est saisissant. Côté ouest, on aperçoit d’autres Montérégiennes, dont le mont Saint-Hilaire. Au loin, vers le sud, s’étirent les Appalaches. Des affiches illustrées nous permettent de localiser avec précision les différentes montagnes. 

Le début du sentier La Carrière est indiqué par une flèche verte sur un rocher au sommet, soit la même couleur que sur la carte.
Photo courtoisie, Alain Demers
Le début du sentier La Carrière est indiqué par une flèche verte sur un rocher au sommet, soit la même couleur que sur la carte.

Nous sommes revenus en continuant sur le sentier La Carrière, portant bien son nom, les falaises taillées rappelant l’extraction de pierres au siècle dernier. De la vieille machinerie laissée sur place en témoigne également.  

Le retour se fait avec un pas léger, le sentier peu abrupt menant doucement au pied de la montagne.  


En bref  

D’autres idées pour le week-end 

L’Abbaye Val Notre-Dame 

À leur boutique de Saint-Jean-de-Matha, à la Montagne Coupée, les moines vendent des produits du terroir originaux. Belvédère avec superbe point de vue.  

abbayevalnotredame.ca 

En montagne à Rougemont 

À la Cidrerie Michel Jodoin, où on peut se procurer quelques bonnes bouteilles, un sentier de randonnée se trouve juste à l’arrière. Crampons recommandés.  

micheljodoin.ca 

Marcher au Bois-de-Liesse 

Sur le boulevard Gouin, la belle forêt du parc-nature de la Ville de Montréal est traversée par un sentier sur neige battue. Accès par la Maison Pitfield.  

parcs-nature.com