/news/transports
Navigation

Immatriculation et permis de conduire: la SAAQ demande aux policiers de faire preuve de clémence

Coup d'oeil sur cet article

En raison de l’épidémie du coronavirus, la Société de l’assurance automobile du Québec a demandé aux policiers de faire preuve de tolérance envers les conducteurs dont le permis de conduire ou l’immatriculation ne serait pas en règle.  

• À lire aussi: COVID-19: le syndicat des employés de la SAQ demande la fermeture des succursales 

• À lire aussi: COVID-19 : les conservateurs demandent l’isolement obligatoire des voyageurs 

• À lire aussi: Coronavirus : Hydro-Québec instaure un moratoire sur les débranchements  

La société d’État veut que les citoyens qui ont reçu une convocation pour renouveler leur carte d’assurance maladie ou leur permis de conduire ne se présentent pas à ses bureaux pour prendre une photo.  

«Pour l’instant, la Société recommande de ne pas vous présenter. Étant donné le contexte actuel, nous avons demandé aux corps policiers d’exercer une tolérance pour éviter que la clientèle ne soit pénalisée», peut-on lire sur le site internet de la SAAQ.  

Les gens qui ont perdu leur permis de conduire peuvent cependant se présenter pour en obtenir un nouveau.  

Un assouplissement des règles est aussi prévu pour les propriétaires de nouveaux véhicules qui ont normalement dix jours pour se doter d’une immatriculation en bonne et due forme.  

De plus, les conducteurs qui doivent subir des contrôles médicaux obligatoires auront droit à des délais supplémentaires. Ils sont priés de reporter leur visite chez le médecin pour ne pas surcharger le réseau de la santé.  

Les examens de conduite théoriques et pratiques ont aussi été annulés.  

«Nous communiquerons avec tous les clients qui ont actuellement des rendez-vous prévus, afin de les reporter à une autre date. Il est donc important de demeurer joignable», a précisé la société d’État dans un page web destinée à répondre aux questions des usagers concernant la perturbation de ses services à cause du coronavirus.  

Délais  

La SAAQ a souligné que des délais plus longs qu’à l’habitude sont à prévoir, puisque certains de ses employés sont en confinement ou incapable d’aller au travail en raison d’obligations familiales.  

Elle recommande donc le paiement des droits par internet, et ce, même si la date d’échéance est dépassée. Les institutions financières ont été avisées que ces paiements seraient acceptés.  

Quant aux véhicules commerciaux dont l’immatriculation vient à échéance le 31 mars, ils pourront circuler sans problème dans la province après cette date. Pour ces véhicules, la SAAQ a souligné qu’elle compte traiter en priorité les dossiers de ceux qui rouleront à l’extérieur du Québec.