/finance
Navigation

Le Fonds Québecor soutient trois nouveaux longs métrages

Le Fonds Québecor soutient trois nouveaux longs métrages

Coup d'oeil sur cet article

Le Fonds Québecor a dévoilé mardi les producteurs et distributeurs qui bénéficieront de son aide financière dans le cadre de la 19e ronde de financement de son Programme d’aide à la production cinématographique.

Les projets concernés se partageront une enveloppe totale de 670 000 $. Il s’agit des films «Maria Chapdelaine», de Sébastien Pilote; «Lignes de fuite», de Miryam Bouchard et Catherine Chabot, et «Brain Freeze», de Julien Knafo.

Alors que le premier revisite la célèbre histoire de Louis Hémon avec Sara Montpetit dans le rôle-titre et d’autres acteurs comme Hélène Florent, Sébastien Ricard et Antoine Olivier Pilon, le deuxième est l’adaptation au grand écran de la pièce de théâtre du même titre de Catherine Chabot («Menteur»), qui raconte les retrouvailles de trois grandes amies en début de trentaine.

Le troisième, un rare film de zombies conçu dans la Belle Province, réunira sous nos yeux Roy Dupuis, Marianne Fortier, Mylène Mackay, Simon Olivier Fecteau, Anne Élisabeth Bossé et Marie-Lyne Joncas, entre autres.

Affectés par le coronavirus

Il s’agit donc d’une bonne nouvelle pour les artisans de ces trois longs métrages, qui n’échappent pas, comme le reste du monde, aux bouleversements entraînés par la pandémie mondiale de coronavirus.

En entrevue au Journal de Montréal, mardi, le producteur Pierre Even, de la maison de production Item 7, informait qu’une journée de tournage de «Maria Chapdelaine» a dû être retranchée de l’horaire et déplacée en août puisqu’elle nécessitait la participation d’une foule de figurants. L’Union des artistes a aussi laissé savoir mardi que les techniciens oeuvrant sur le plateau de «Brain Freeze» ont décidé d’interrompre leur travail pour des questions de santé et de sécurité.

Depuis l’implantation de son programme d’aide à la production cinématographique, en septembre 2010, le Fonds Québecor a octroyé à ce jour un soutien financier totalisant plus de 14,4 millions $ pour 89 projets. Le Fonds Québecor souhaite ainsi, entre autres, supporter la production de longs métrages canadiens de langue française, assister et favoriser l’exploitation multiplateforme de ceux-ci et permettre aux créateurs de respecter leur vision artistique initiale.