/news/coronavirus
Navigation

COVID-19 : nos experts répondent à vos questions

COVID-19 : nos experts répondent à vos questions
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Vous êtes nombreux à nous poser des questions sur la pandémie qui sévit dans le monde. Nos experts répondent à quelques-unes d’entre elles chaque jour. Voici leurs réponses.    

  • Nous tenterons de répondre à vos questions au cours des prochains jours si vous nous faites parvenir un courriel à l’adresse coronavirus@quebecormedia.com.    

• À lire aussi: Mardi, 17 mars : Vous nous avez posé des questions, nos experts vous répondent  

• À lire aussi: Dimanche, 15 mars : Vous nous avez posé des questions, nos experts vous répondent   

• À lire aussi: Samedi, 14 mars : Vous nous avez posé des questions, nos experts vous répondent   

• À lire aussi: Vendredi, 13 mars : Vous nous avez posé des questions, nos experts vous répondent   

  • Quelles précautions dois-je prendre lorsque je reçois du courrier, des colis ou un repas par livraison? (Question de Manon Babineau)    

«C’est moins risqué de recevoir de la nourriture que d’aller à l’épicerie, notamment pour les personnes plus âgées. Certaines mesures sont déjà prises par les entreprises, mais après avoir ouvert vos paquets, lavez vos mains pendant 20 secondes. Le virus est principalement transmis de personne à personne.» - Benoît Barbeau, spécialiste en virologie et professeur au département des sciences biologiques de l’Université du Québec à Montréal.   

   

  • Est-ce que le virus peut se transmettre par un système de ventilation ? (Luc)    

«C’est très peu probable. Avec un système de ventilation, des filtres, il faudrait que quelqu’un d’infecté soit chez lui pour qu’éventuellement, l’air infecté soit poussé dans le système et l’infecte. La distanciation reste le mot d’ordre.» - Benoît Barbeau   

   

  • Je reste chez moi et je m’isole. Dans cette situation, pourquoi est-il important de me laver les mains si souvent? (Bertrand Côté)    

«Si vous n’avez pas de contacts avec d’autres personnes, vous ne pouvez le transmettre ou le recevoir. Mais ce n’est pas une mauvaise habitude à prendre. Si dans deux ou trois jours, on doit sortir, on aura acquis ce réflexe. C’est valable pour la COVID-19, mais aussi pour d’autres situations à venir.» - Benoît Barbeau    

   

  • Le port du masque permet-il davantage de me protéger ou de protéger les autres? (Roger Larcoque)    

«Les masques sont pour ceux qui sont affectés, qui ont des symptômes, ou encore pour protéger ceux qui ont des problématiques pulmonaires. D’ordre général, ça ne sert à rien de porter un masque lorsqu’on est en santé.» - Marc Hamilton   

   

  • Est-ce que l'arrivée du printemps et les températures plus chaudes pourraient avoir un impact sur la propagation de la COVID-19? (Noémie St-Hilaire)    

«Jusqu’à maintenant, on n’a aucune donnée qui nous permet de prévoir des changements [par rapport à la COVID-19] dans les prochaines semaines ou mois. La situation risque fort probablement d’être la même au Québec, au Canada, et partout dans le monde. » - Benoît Barbeau   

   

  • Sachant que les chantiers de construction restent ouverts, qu'est-ce que les travailleurs devraient faire pour se protéger face à la propagation? (Sandra Hebert)    

«On doit respecter les règles d’hygiène et de distanciation au maximum. Or, lorsqu’on travaille à l’extérieur, c’est moins pire que lorsqu’on est confiné. Il y a un phénomène de dilution de l’air qui fait en sorte que le risque de contamination est plus faible. La propagation est beaucoup plus propice à l’intérieur.» - Marc Hamilton   

   

  • Je dois aller chercher ma grand-mère de 90 ans à l’aéroport. Quelles précautions dois-je prendre pour sa santé et la mienne? (Katry Lafontaine)    

«Le plus important, c’est de respecter les règles de distanciation sociale, de s’éloigner des gens qui toussent et de respecter les règles d’hygiène de base. Pour plus de sécurité, on peut lui apporter un masque avant qu’elle ne traverse la foule, mais ce n’est vraiment pas essentiel, surtout si elle est en bonne santé.» - Marc Hamilton   

   

  • Est-il prudent d’aller au salon de coiffure même si des mesures de protection sont mises en place?    

«Évitez à tout prix d’y aller. Ça protège autant la coiffeuse que la personne qui se fait coiffer. Il y a un contact direct avec la peau, les cheveux, on parle. Il y a une très grande proximité. Ce n’est pas un service essentiel. Si vous pouvez reporter, ce serait préférable.» - Marc Hamilton   

   

  • Est-ce que l’argent papier et la monnaie peuvent être des agents de propagation? (Rocky Vachon)    

«On maximise les mesures de prévention pour éviter de transmettre la maladie. La surface a une certaine porosité, donc oui, elle peut être un agent de propagation. [...] On est mieux de prendre des mesures plus drastiques que pas assez.» - Benoît Barbeau