/finance
Navigation

SAQ: argent comptant banni et heures d’ouverture réduites

Bloc SAQ
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

La Société des alcools du Québec (SAQ) et la Société québécoise du cannabis (SQDC) n’accepteront plus d’argent comptant dans leurs succursales. 

 • À lire aussi: [EN DIRECT] COVID-19: Ottawa débloque 82 milliards $  

• À lire aussi: [EN DIRECT 18 mars 2020] COVID-19: plus de 200 000 cas et 8000 morts, suivez les derniers développements  

• À lire aussi: COVID-19: fermeture de la frontière États-Unis/Canada  

La SAQ réduit également ses heures d’ouverture.  

Mercredi, ces deux sociétés d’État ont annoncé de nouvelles mesures pour protéger leurs travailleurs contre la COVID-19.  

Samedi dernier, le Syndicat des employés de magasins et de bureaux de la SAQ (SEMB-SAQ) avait aussi émis quelques recommandations.  

Les salariés doivent notamment maintenant se laver les mains aux 30 minutes et une rotation doit être effectuée pour les caissiers. Ils ne doivent également pas toucher aux cartes des clients lors du paiement des factures.  

Au cours des derniers jours, les directions de la SAQ et de la SQDC ont assuré qu’il n’était pas question de fermer des points de vente.  

La fin de semaine dernière, le syndicat des employés de la SAQ avait recommandé la fermeture des magasins.  

L’ensemble des succursales de la SAQ seront maintenant ouvertes de 10h à 18h chaque jour. Des employés seront aussi responsables de limiter le nombre de clients dans chaque point de vente. Le nombre de personnes acceptées variera en fonction de la superficie des succursales. 

Entrées limitées à la SQDC  

Du côté de la SQDC, on limite à une dizaine le nombre de consommateurs de cannabis admis en même temps à l’intérieur d’un magasin.  

Cette pratique, qui vise à éviter la proximité entre les clients, crée des files d’attente à l’extérieur, mais la SQDC ne prévoit pas «pour le moment» réduire ses heures d’ouverture comme l’a fait la SAQ.  

D’autres mesures de mitigation ont été adoptées. Tout comme la SAQ, l’argent comptant ne sera plus accepté. De plus, les succursales procéderont à un nettoyage plus fréquent des établissements et les employés devront se laver les mains aux 30 minutes.  

– Avec la collaboration de Patrick Bellerose 

À VOIR AUSSI