/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: Baisse de 50% de l’achalandage au RTC

COVID-19: Baisse de 50% de l’achalandage au RTC
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Dans les bus du Réseau de transport de la Capitale (RTC), l’achalandage a carrément chuté de moitié depuis l’éclatement de la crise de la COVID-19.  

• À lire aussi: [EN DIRECT 19 MARS] La planète en état d’alerte: les derniers développements de la pandémie COVID-19  

• À lire aussi: COVID-19: Un travailleur fiévreux sème la panique sur un chantier de construction à Québec  

C’est ce que le RTC a fait savoir dans un communiqué de presse publié jeudi soir.  

«Cinq jours après la déclaration de l’état d’urgence sanitaire par le gouvernement du Québec, de façon générale, les clients du RTC ont répondu à l’appel demandant de se limiter aux déplacements jugés essentiels. À l’exception de quelques parcours, le RTC remarque une diminution d’environ 50% de l’achalandage, ce qui contribue à limiter la proximité à l’intérieur des bus», peut-on y lire.  

On ajoute que «cela favorise le respect des orientations du gouvernement du Québec en matière de distanciation sociale. À titre de rappel, le gouvernement du Québec a identifié les services de transports en commun comme étant prioritaires et devant être maintenus».  

eXpress annulés  

D’autre part, le RTC annulera les départs du service eXpress 300 dès le lundi 23 mars, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Ces parcours desservent normalement les établissements d’enseignement supérieur. La fermeture de ces établissements a conduit à une baisse de 90% de l’achalandage. Sur ces parcours, les bus ne comptaient qu’un ou deux clients à bord, a-t-on noté.  

«Le RTC invite les quelques travailleurs qui utilisaient ces parcours à se diriger vers le service eXpress 500 qui dessert également le secteur de Sainte-Foy», ajoute le Réseau.  

Pour suivre l’évolution de la situation, il est possible de se connecter au: rtcquebec.ca/covid-19.  

À VOIR AUSSI: