/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: «j’ai connu des choses pires que ça»

Aînés sortis
Photo Dominique Scali

Coup d'oeil sur cet article

«J’ai connu des choses pires que ça, comme la guerre en Europe», dit le Dr Roger Ghys, 90 ans, qui habitait en Belgique pendant la Seconde Guerre mondiale.   

• À lire aussi: La patiente décédée a refusé l’acharnement 

«C’est quand même moins dangereux que les bombes.»  

Le Journal l’a rencontré près de sa résidence pour personnes âgées dans le quartier Mercier.  

Ce médecin à la retraite continue de sortir tous les jours, notamment pour aller «dire bonjour aux écureuils».  

«Si nous nous comportons de manière civique, le risque va rester faible», estime celui qui semble bien informé de l’évolution de la pandémie.  

Les directives du gouvernement lui semblent «un peu excessives», avoue-t-il, même s’il comprend la nécessité d’être sévère.  

«Si je me rends compte que mon frigo commence à se vider, je vais aller me ravitailler, mais de façon raisonnable», dit-il  

«Pourquoi je n’irais pas? Aller acheter un steak et des fruits, c’est essentiel», résume-t-il. 

À VOIR AUSSI