/world/america
Navigation

Coronavirus: le Guatemala stoppe son industrie «non essentielle»

Coronavirus: le Guatemala stoppe son industrie «non essentielle»
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Guatemala | Le président du Guatemala, Alejandro Giammattei, a annoncé vendredi un arrêt partiel de la production industrielle du pays afin de contenir la pandémie de coronavirus dans ce pays d’Amérique centrale. 

«Avec la Chambre d’industrie, nous avons convenu d’une fermeture volontaire des industries non essentielles du pays pour une période de huit jours», a déclaré M. Giammattei dans un message à la nation. 

La mesure entre en vigueur lundi, mais n’affectera pas les secteurs alimentaire, pharmaceutique ainsi que «tout ce qui concerne la production de produits d’hygiène et de santé». 

Le président a précisé que les supermarchés, les stations-service, les banques et d'autres commerces resteraient ouverts. 

Le Guatemala a fermé ses frontières aux étrangers depuis lundi, a interdit les rassemblements, fermé les établissements scolaires et restreint la circulation des transports publics. Les autorités n’ont pas, en revanche, ordonné le confinement de la population, comme le réclame l’opposition. 

Le Guatemala compte 13 cas de contamination à la COVID-19, dont un mort, un homme âgé de 85 ans rentré d’Espagne.