/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: Desjardins revoit à la hausse sa limite pour PayPass

Coup d'oeil sur cet article

Pour limiter la propagation de la COVID-19, le Mouvement Desjardins revoit à la hausse la limite pour les achats avec carte de crédit sans contact.  

• À lire aussi: Des commerçants veulent la fin du plafond de 100$ pour PayPass  

Dès aujourd'hui, les consommateurs pourront utiliser la technologie PayPass pour faire des achats dont la limite ne sera plus de 100$, mais bien de 250$.  

Cela sera possible dans les pharmacies, les épiceries et les dépanneurs possédant des terminaux de paiement Desjardins. Six mille commerçants profiteront de cette mesure.  

«L’augmentation de la limite de paiement sans contact constitue une mesure additionnelle pour contribuer au mieux-être des personnes et des communautés», a indiqué Guy Cormier, président et chef de la direction.  

Au cours des derniers jours, plusieurs commerces ont pris la décision de ne plus accepter l’argent comptant, comme la Société des alcools du Québec, la Société québécoise du cannabis et les Rôtisseries St-Hubert.  

Le gouvernement Legault encourage aussi les paiements sans contact afin de protéger les travailleurs et les consommateurs.  

Interac  

Récemment, le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) Québec a indiqué avoir eu des discussions avec Interac et des institutions financières afin que cette limite soit augmentée.  

Cette mesure de Desjardins ne s’applique pour le moment qu’aux détenteurs de carte de crédit. La coopérative n’écarte pas la possibilité d’étendre aussi l’augmentation de limite aux détenteurs de carte de débit.