/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: nos spécialistes répondent à vos questions

Coup d'oeil sur cet article

Nos spécialistes ont encore une fois répondu à l’appel et aux questions que vous nous faites parvenir. Voici leurs réponses. 

• À lire aussi: Nos experts répondent à vos questions

• À lire aussi: Nos experts répondent à vos questions

Nous tenterons de répondre à vos questions au cours des prochains jours si vous nous faites parvenir un courriel à l’adresse coronavirus@quebecormedia.com.

Q: Si j’ai des prises de sang à faire, est-ce que les centres de prélèvements resteront ouverts? (Richard Morrow)

R: «Nous avons pris la décision de réduire les services ambulatoires, comme les prises de sang [...], de l’Hôpital Notre-Dame et l’Hôpital de Verdun pour protéger la santé des patients les plus fragiles. Nous vous demandons de ne pas vous présenter au centre des prélèvements des hôpitaux.» - Jean-Nicolas Aubé, relationniste au CIUSSS Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal. 

Si vous avez des questions concernant votre situation médicale, il est recommandé de contacter votre établissement de santé ou votre médecin traitant pour obtenir les plus récents détails, nous a souligné le ministère de la Santé. 

Q: Que contient le produit désinfectant qui est utilisé dans les endroits publics en Chine. Est-ce qu'on pourrait voir des mesures semblables ici? - (André Gendron)

R: «On ne sait pas trop ce qu’ils utilisent en Chine, mais on n’est pas rendu là. Pour l’instant, ce sont les mesures qui ont été données par Québec qui sont en place: confinement, isolement, distanciation.» - Jean-Nicolas Aubé 

Q: Comme on recommande de ne pas visiter d’autres régions, pourrait-on suspendre les services de traversier? (Elma)

R : «Non, pas pour l’instant. On fait partie de la chaîne d’approvisionnement et des gens en ont besoin pour aller travailler. On a réduit le nombre de départs pour les traverses Matane-Godbout, Tadoussac, Sorel et Québec-Lévis, mais ce n’est pas pour des raisons de propagation.» - Alexandre Lavoie, relationniste à la Société des traversiers du Québec. 

Q: Je travaille dans une usine et nous prenons des douches communes. Suis-je davantage à risque d’être contaminé? (Patrick)

«Le danger n’est pas supérieur qu’ailleurs, tant qu’on respecte les mesures d’hygiène de base, les restrictions de rassemblements, et qu’on reste à la maison si on ne se sent pas bien.» - Dr Christian Baron, vice-doyen à la recherche et au développement de la faculté de médecine de l’Université de Montréal et enseignant en microbiologie. 

Q: Est-ce que les changements prévus au programme Roulez vert seront repoussés? (Louise Normand) 

R: «L’Association des véhicules électriques (AVÉQ) recommande que les gens aient la chance de retarder l’immatriculation. Ça devrait être selon la date de livraison du véhicule. Mais encore là, si les concessionnaires sont fermés, il ne livrera pas les véhicules et, donc, le client ne pourra l’immatriculer à temps pour profiter du crédit.» - Simon-Pierre Rioux, président-fondateur de l’AVÉQ 

Au moment d’écrire ses lignes, Transition énergétique Québec, qui gère le programme Roulez vert, n’avait pas fait suite à notre demande d’entrevue. 

Q: Notre syndicat de condos exige qu’on utilise l’ascenseur plutôt que les escaliers. Pourtant, vu la nature fermée d’un ascenseur, ne serait-ce pas plus prudent d’utiliser les escaliers? (Suzie Arsenau)

«Si on respecte les règles de distanciation sociale et qu’on ne retrouve pas 10 personnes dans le même ascenseur, non.» - Dr Christian Baron

À VOIR AUSSI