/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: Longue file d’attente au bureau d’assurance-emploi de Québec

File d'attente chômage assurance-emploi à Québec
Photo Jean-Luc Lavallée Quelques dizaines de travailleurs mis à pied faisaient la file à l’extérieur des bureaux de Service Canada, hier, sur le boulevard Montmorency, à Québec, dans l’espoir de remplir leur demande de prestations d’assurance-emploi. Il s’agit du seul point de service accessible sur la Rive-Nord en raison de la fermeture du bureau de Sainte-Foy.

Coup d'oeil sur cet article

De nombreux travailleurs mis à pied dans les derniers jours en raison du coronavirus se sont butés à de longues files d’attente par moments, jeudi, au bureau d'assurance-emploi à Québec.  

• À lire aussi: «Jusqu’à quel niveau on va s’endetter», se demande un père de famille inquiet  

Lors du passage du Journal, en fin de matinée et en début d’après-midi, quelques dizaines de personnes faisaient la file à l’extérieur des locaux de Service Canada, sur le boulevard Montmorency, le seul bureau ouvert dans la capitale en raison de la fermeture de celui de Sainte-Foy. 

Il n’a pas été possible de savoir pourquoi le point de service, situé sur le chemin des Quatre-Bourgeois, est fermé au public «temporairement» depuis au moins deux jours.     

Une simple affiche, à l’intérieur, redirige les citoyens vers les bureaux de La Cité-Limoilou ou de Lévis.     

Attente parfois inutile  

Incapable de remplir sa demande en ligne en raison de pépins informatiques, Lorena Molina s’est rendue en personne au bureau de Québec, hier, mais elle n’a même pas réussi à finaliser sa demande de prestations, après trois heures d’attente.     

«J’essaie à la maison depuis lundi et ça ne fonctionne pas du tout. Le système ralentit et il faut recommencer chaque fois», a déploré cette mère de famille d’origine colombienne qui réside au Québec depuis neuf ans.     

La pandémie a eu raison de son boulot d’entretien dans un hôtel de Sainte-Foy, déserté par les visiteurs et les touristes. Comme plusieurs autres travailleurs, elle se voit obligée de recourir à l’assurance-emploi pour la première fois.     

Panne informatique  

«Le système informatique est planté parce que l’Ouest vient de rentrer avec la Colombie-Britannique. C’est lent... Ça peut prendre 20 secondes entre chaque réponse, puis il y a à peu près 100 réponses à donner. Tous les ordinateurs sont pleins à l’intérieur», a résumé une couturière de Québec à sa sortie de l’immeuble.     

Un employé de Service Canada est sorti pour s’adresser aux gens dans la file, leur suggérant d’effectuer leur demande en ligne. Découragés par la file d’attente, plusieurs citoyens ont tout simplement rebroussé chemin.      

Au bureau de Lévis, sur la route du Président-Kennedy, c’était relativement tranquille en milieu d’après-midi lorsque nous nous y sommes rendus.