/weekend
Navigation

«Un couple irréprochable» d'Alafair Burke: Détruire un bonheur de façade

Alafair Burke
Photo courtoisie, Deborah Copaken Kogan Alafair Burke

Coup d'oeil sur cet article

Procureure adjointe spécialisée dans les affaires de violence conjugale, Alafair Burke propose un nouveau roman absolument cinglant : Un couple irréprochable. Celle qui a suivi les traces de son père, l’écrivain à succès James Lee Burke, y décortique l’impact d’un scandale et des secrets sur la vie d’un couple bien en vue, qui semble avoir tout pour être heureux. 

Leur bonheur de façade explose lorsque Jason est soupçonné d’être un prédateur sexuel, et que l’une des deux victimes disparaît. Tous les médias du pays s’emparent du scandale. Angela, traquée, pistée, harcelée, est partagée entre la honte et le désir de défendre son mari. Et le besoin de camoufler un lourd secret.  

La romancière new-yorkaise Alafair Burke a pris plaisir à imaginer les secrets, les tourments et les conséquences d’une telle affaire, inspirée bien entendu de divers mouvements de dénonciation pour inconduite sexuelle. 

«Écrire ce roman m’a rendue très anxieuse», révèle Alafair Burke, en entrevue. Elle avait en tête le personnage d’Angela, une jeune femme qui a traversé toute une série d’épreuves et qui vit avec beaucoup de culpabilité. Mais elle voulait faire autre chose que raconter ce qui lui était arrivé, dans le détail. 

«Je me suis demandé ce que ça donnerait si cette jeune femme était maintenant devenue une épouse qui vit dans un milieu privilégié, qui a réussi à recommencer sa vie et qui a le sentiment de laisser son passé derrière elle. Et si c’était son mari qui était accusé?», explique la romancière, diplômée de Stanford et ancienne procureure adjointe. 

«Je suis partie de ça. Je ne savais pas de quoi le mari allait être accusé, s’il allait être arrêté, s’il allait être reconnu coupable. Je ne savais même pas s’il était coupable ou non ! En cours d’écriture, je me suis demandé qui mentait et qui disait la vérité. Et je me disais : c’est fou, je ne sais pas où je m’en vais avec cette intrigue!» 

Roman personnel  

Les pièces du casse-tête se sont placées lorsqu’elle a réalisé que la narratrice ne savait rien non plus. «J’ai écrit en me plongeant dans sa tête. Angela reçoit les informations au compte-gouttes. Elle doit accepter que son mari a eu une aventure extraconjugale. Et une autre chose. Et encore une autre.» 

«C’était stressant à écrire : mon personnage et moi, nous allions apprendre en même temps ce qui s’est vraiment passé! En fait, je connaissais le secret d’Angela, mais pas celui de Jason...» 

Alafair Burke pense que ce récit, ce qui peut se passer entre un homme et une femme derrière les portes closes, est au final le roman le plus personnel et le plus sujet à controverse de tout ce qu’elle a écrit précédemment. 

Un couple irréprochable<br/>
Alafair Burke<br/>
Presses de la Cité<br/>
430 pages
Photo courtoisie
Un couple irréprochable
Alafair Burke
Presses de la Cité
430 pages