/news/coronavirus
Navigation

Flou sur les tests en attente

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement du Québec affirme qu’il peut faire près de 6000 tests de dépistage de la COVID-19 par jour, mais le chiffre réel est difficile à cerner, et 1500 personnes attendent toujours leur résultat.

« On a une plus grande capacité de faire des tests que des demandes, actuellement », a indiqué le premier ministre François Legault, samedi.

Pour l’instant, seuls ceux qui présentent des symptômes de coronavirus et qui reviennent de l’étranger, qui ont côtoyé un voyageur ou qui sont des travailleurs du réseau de la santé peuvent se faire dépister. La demande est d’environ 4000 tests par jour.

Résultats attendus

Malgré cela, il restait samedi 1500 personnes qui attendaient toujours le résultat de leur test, dont certains depuis plusieurs jours. Québec souligne qu’ils étaient 4000 à patienter jeudi, et que les laboratoires sont en train d’éliminer un « arriéré » de tests qui n’avaient pas été analysés. Mais les données transmises par le gouvernement semblent aussi contradictoires.

Mercredi, 5200 Québécois étaient déclarés négatifs. Samedi, ils étaient 9200, une moyenne de 1000 tests par jour. Même en additionnant la centaine de Québécois infectés à la COVID-19 durant cette période, on est bien loin du compte.

À la Santé, on affirme que les disparités entre les chiffres sont « normales ». « Le récent ajout de sept laboratoires de dépistage, dans toutes les régions du Québec, a changé la manière de récolter les données. Il peut s’écouler de 24 à 72 h avant que les chiffres ne soient compilés au MSSS », a indiqué le porte-parole du MSSS, Robert Maranda.