/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: pas d’école et de services de garde (au mieux) jusqu’en mai

L’année scolaire pourrait tout simplement être annulée

Coup d'oeil sur cet article

Les écoles et services de garde du Québec resteront fermés au moins jusqu’au 1er mai, a indiqué François Legault. Les cégeps et les universités devront mettre en place des cours en ligne pour terminer la session d’hiver.  

La cour de l’école Saint-Paul-Apôtre de Québec était tranquille, dimanche, et le demeura pour au moins un mois puisque le gouvernement a annoncé que les écoles et les services de garde resteront fermés jusqu’au mois de mai dans un scénario idéal.
Photo Didier Debusschere
La cour de l’école Saint-Paul-Apôtre de Québec était tranquille, dimanche, et le demeura pour au moins un mois puisque le gouvernement a annoncé que les écoles et les services de garde resteront fermés jusqu’au mois de mai dans un scénario idéal.

• À lire aussi: Centres commerciaux et salles à manger des restaurants fermés, pas d'école avant mai  

• À lire aussi: [EN DIRECT 22 MARS] Les derniers développements sur la pandémie   

• À lire aussi: Justin Trudeau insiste: il faut rester chez soi pour aider à contrer la propagation  

« Je veux rassurer tout le monde, là, peu importe le scénario, on pense, la grande majorité des enfants vont pouvoir passer au prochain niveau, et on n’aura pas, cette année, d’examens du ministère », a affirmé le premier ministre dimanche.   

  • ÉCOUTEZ l'entrevue du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, à l'émission Dutrizac, sur QUB Radio:

Pour les élèves du primaire et du secondaire, le gouvernement du Québec a prévu une série de mesures :         

  • Le ministère de l’Éducation et Télé-Québec travailleront de concert pour diffuser des capsules d’apprentissage pour les enfants.    
  • À partir du 30 mars, le ministère de l’Éducation mettra en ligne un site web avec des activités de stimulation et d’apprentissage qui vont être optionnelles, « mais enrichissantes, stimulantes et intéressantes ».   
  • À partir du 6 avril, une liste d’activités hebdomadaires non obligatoires adaptées à l’âge et au niveau des élèves sera envoyée par la poste ou par courriel à toutes les familles du Québec.      
Photo Didier Debusschère

« On va trouver une façon de rejoindre tout le monde », a indiqué le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge. Si les écoles restent fermées jusqu’à l’automne, « on va demander aux enseignants de tenir compte des évaluations précédentes » pour décider si un élève réussit ou non son année scolaire.    

  • ÉCOUTEZ la chronique politique de Rémi Nadeau, chef du Bureau parlementaire à Québec pour Le Journal de Québec et Le Journal de Montréal, à QUB Radio:  

 

Jean-François
 Roberge.
Ministre
Photo Didier Debusschere
Jean-François Roberge. Ministre

Récupérer le matériel scolaire  

Jean-François Roberge a également souligné que les parents pourront commencer à récupérer le matériel scolaire de leurs enfants à partir de la semaine prochaine, par petits groupes. « On va prioriser d’abord les enfants qui ont des difficultés scolaires, pour qui c’est plus critique d’avoir le matériel », a-t-il indiqué.   

Cet exercice sera surveillé par la direction de l’école « sur invitation de peu de parents à la fois », pour respecter les consignes de la sécurité publique.   

En enseignement supérieur, les établissements devront rapidement mettre en place des cours à distance.    

« Il y a déjà des établissements qui offrent des cours en ligne. Le ministre de l’Éducation va s’assurer que ça soit le cas pour tous les cégeps et les universités, pour que les étudiants puissent terminer leur année scolaire qui finissait soit au mois d’avril, soit au mois de mai », a indiqué M. Legault.   

Dans le cas des services de garde, ils resteront fermés jusqu’en mai, sauf pour les services donnés aux parents œuvrant dans les secteurs de la santé et des services essentiels.   

  

À VOIR AUSSI: