/news/coronavirus
Navigation

Un rabbin influent atteint par le coronavirus

Coup d'oeil sur cet article

Un membre influent de la communauté juive hassidique Loubavitch de Côte-Saint-Luc est atteint de la COVID-19, a appris Le Journal.

« Il s’en sort bien dans le contexte, a confié dimanche au Journal, Sarah Raskin,, la femme de Rabbi Menachem Mendel Raskin. Mon message est le suivant : soyez prudent, ne prenez rien à la légère. Restez à la maison. Écoutez les recommandations du gouvernement ».

Dimanche, Mme Raskin, cofondatrice du Centre communautaire Beth Chabad, avait la voix nouée par l’émotion au bout du fil.

« J’espère que tout le monde va sortir de cela plus fort qu’avant en appréciant les petites choses, comme le fait de sortir pour aller prendre une marche », a-t-elle dit.

Quatre cas

Dans la communauté, des membres se sont montrés satisfaits de la réponse du Centre Beth Chabad, qui a fait preuve de transparence, selon eux, en les tenant au courant de la situation.

Au moins quatre membres de la Congrégation Beth Chabad ont attrapé le coronavirus, mais ce chiffre pourrait être revu à la hausse sur le territoire de Côte-Saint-Luc ces prochains jours, selon son maire, Mitchell Brownstein.

« Il y a eu beaucoup de mariages et de célébrations ces deux dernières semaines. Il y a beaucoup de personnes infectées », a-t-il souligné.

Fermetures d’organisations religieuses, de centres commerciaux, appels robotisés... Mitchell Brownstein dit n’avoir pas tardé avant de poser des gestes pour limiter la propagation du virus. 

Dépistage

Aujourd’hui, il aimerait avoir un « service au volant » de dépistage.

« On ne veut pas être un épicentre du virus. On a la population la plus âgée de la province. Plus de 30 % ont plus de 65 ans. On a des résidences pour aînés. On a deux hôpitaux. On fait le nécessaire pour protéger nos aînés », a-t-il conclu.