/world/europe
Navigation

Italie: la police recycle les bouteilles d’oxygène des victimes du virus

Italie: la police recycle les bouteilles d’oxygène des victimes du virus
AFP

Coup d'oeil sur cet article

BERGAME | La police de Bergame, ville du nord de l’Italie particulièrement touchée par le coronavirus, a décidé de venir en aide aux malades du coronavirus en redistribuant les bouteilles d’oxygène des ceux qui n’ont pas survécu. 

• À lire aussi: Les derniers développements sur la pandémie

Les hôpitaux du département de Bergame (Lombardie), le plus affecté d’Italie avec plus 6 000 cas, sont bondés et souffrent d’un manque cruel de bouteilles d’oxygène. 

Entre dimanche et lundi, la police a annoncé avoir récolté « plus de 250 bouteilles d’oxygène au domicile de personnes décédées ces derniers jours, ou de pharmacies ». 

Les bouteilles ont immédiatement été remplies et livrées au domicile de 250 malades, a précisé la police de Bergame dans un communiqué. 

Une vidéo diffusée par la police montre des agents en train de décharger des bouteilles blanches de l’arrière d’un fourgon de police sur un stationnement, avant de repartir à bord de voitures de police pour être livrées. 

Ces mesures ont été entreprises pour répondre à l’appel désespéré de malades qui se battent contre la pneumonie virale à leur domicile. 

Plus de 6 000 Italiens sont morts du coronavirus depuis l’annonce de la première victime dans le pays il y a un mois. 

Bergame a dû faire face à tant de décès que les morgues locales ont été débordées, obligeant l’armée italienne à recourir à ses camions pour livrer en urgence des cercueils.