/entertainment/tv
Navigation

La finale de L'Heure bleue inspirée par l'affaire Guy Turcotte

La 4e saison de la série L’Heure bleue se termine mardi soir à TVA

Yan_Turcotte/L'Heure bleue dernier episode 4e saison
Photo courtoisie, Yan Turcotte L’Heure bleue se conclut mardi soir avec un épisode bouleversant qui illustre la détresse d’un jeune père incapable de bien gérer ses émotions.

Coup d'oeil sur cet article

Jusqu’à quel point Thomas fera-t-il du mal à son enfant pour se venger de Clara ? C’est la question qui nous tenaille tout au long du bouleversant épisode final de L’Heure bleue. L’histoire de vengeance parentale a été inspirée par de tristes événements qui ont fait l’actualité au Québec, dont l’affaire Guy Turcotte.   

Lorsque les auteurs Michel d’Astous et Anne Boyer ont commencé à écrire L’Heure bleue il y a cinq ans, Guy Turcotte portait sa cause en appel.     

« Anne et moi, on avait parlé beaucoup de ça à l’époque, se rappelle Michel d’Astous à l’autre bout du fil. Ça nous avait chavirés, cette histoire de vengeance sur les enfants. Il y en a eu d’autres dans l’actualité. On se demandait pourquoi des hommes qui se sentent rejetés ont la pulsion de se venger sur leurs enfants. »     

Michel d’Astous révèle d’ailleurs que le personnage d’Anne-Sophie (Céline Bonnier) se nomme ainsi en l’honneur de la fille de Guy Turcotte et Isabelle Gaston. « Ça, je ne l’avais jamais dit encore », confie l’auteur.      

Une bombe qui explose  

Les drames familiaux qui ont secoué l’actualité ces dernières années ont donc inspiré cette finale angoissante centrée sur l’histoire de Clara Boudrias (Alice Morel-Michaud) et Thomas Provencher (Alex Godbout), les deux jeunes parents de Charles, qui vivent séparément.     

Le jeune homme voulait reconquérir Clara pour recréer une cellule familiale unie, lorsqu’il comprend qu’elle le rejette, il disjoncte complètement. « Il a un père qui l’a éduqué avec des drôles de valeurs, explique Michel d’Astous. Il n’accepte pas le rejet. C’était une bombe qui allait éclater un jour où l’autre. »    

Il faut souligner les performances à la fois justes et intenses d’Alice Morel-Michaud et d’Alex Godbout, qui nous font ressentir toute la douleur de leur personnage. Gardez un Kleenex à portée de main.     

Véronique partira-t-elle ?  

Même si Véronique (Pascale Bussières) a décidé de partir à Londres avec son ex-mari et sa fille, ça ne veut pas dire qu’on ne reverra pas le flamboyant personnage dans la prochaine saison, au contraire. Michel d’Astous nous laisse entendre que son départ, ce n’est pas chose faite. C’est une bonne chose, parce que Véronique a donné une certaine vigueur au téléroman cette année.    

Quant à Raphaël (Jean-Philippe Perras), on verra comment il se relèvera de ce drastique rejet de la part de sa mère, mais l’avenir se dresse plutôt lumineux, soutient l’auteur.     

Parlant de la prochaine saison, ni Michel d’Astous ni TVA n’ont voulu confirmer les rumeurs voulant qu’il s’agisse, l’automne prochain, du dernier tour de piste pour les personnages de L’Heure bleue.     

Les tournages devaient commencer en mai, mais comme toutes les autres séries actuellement, la production est en suspens.    


La finale de L’Heure bleue est diffusée mardi soir, à 20 h, à TVA.   

À surveiller mardi  

Toute la vie  

La finale de Toute la vie s’annonce percutante. Quiconque suivait assidûment Unité 9 devait s’en douter, puisque l’auteure Danielle Trottier a toujours aimé clore ses saisons en point d’exclamation. On s’attend à quelques rebondissements, notamment du côté de Jolène (Alison Carrier) et d’Anaïs (Cassandra Latreille).   

► ICI Télé, 20 h  


Tout s’embellit avec Julie  

La styliste Julie Asselin donne un coup de main aux propriétaires qui veulent vendre leur propriété en revampant leur décor. La cinquième saison s’ouvre avec Stéphanie, qui recourt aux services de l’animatrice pour moderniser sa salle de bain.   

► V, 20 h   


5e rang  

Épisode chargé pour clôturer la deuxième saison de 5e rang. Sophie (Julie du Page) surprend Fred (Maxim Gaudette) et Mona (Julie Daoust) en train de s’envoyer en l’air, Simon (Simon Pigeon) et Chloé (Jade Charbonneau) se rapprochent, et Julie (Marie-Ève Milot) cherche du réconfort chez Réginald (Maxime de Cotret). Enfin, un événement vient perturber une fête chez Marie-Luce (Maude Guérin).   

► ICI Télé, 21 h